Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Saint-Gobain vise plus d'économies en 2015, CA trimestriel stable
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007 SGO - FR0000125007   SRD PEA PEA-PME
48.550 € -0.03 % Temps réel Euronext Paris
48.530 €Ouverture : +0.04 %Perf Ouverture : 48.635 €+ Haut : 48.325 €+ Bas :
48.565 €Clôture veille : 115 858Volume : +0.02 %Capi échangé : 26 967 M€Capi. :

Saint gobain : Saint-Gobain vise plus d'économies en 2015, CA trimestriel stable

tradingsat

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a confirmé jeudi son principal objectif de résultat pour 2014, de nouvelles réductions de coûts devant l'aider à faire face au coup de frein enregistré par son activité au troisième trimestre.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction a annoncé une baisse de 3,3% à 10,37 milliards d'euros de son chiffre d'affaires sur les trois derniers mois. A périmètre et changes comparables, le chiffre d'affaires ressort stable, après +4,1% au premier semestre.

"La croissance interne du groupe au troisième trimestre traduit le ralentissement de certaines économies en Europe occidentale, une moindre croissance en Asie et pays émergents", a déclaré Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, cité dans le communiqué.

"Dans ce contexte macroéconomique incertain, le groupe a entamé le renforcement des mesures d'adaptation, y compris du programme d'économies de coûts prévu pour 2015."

Après 450 millions d'euros de réductions de coûts cette année, Saint-Gobain vise donc maintenant davantage que les 350 millions d'euros d'économies envisagées jusqu'ici pour 2015.

Interrogée sur le nouvel objectif pour l'an prochain, une porte-parole a répondu qu'il serait communiqué en février 2015, lors de la publication des résultats annuels du groupe.

Saint-Gobain a confirmé son objectif de hausse de son résultat d'exploitation à structure et change constants en 2014, affiné entre +5 et +10%.

Jusqu'ici, la société avait seulement indiqué viser un résultat d'exploitation en "nette amélioration".

Malgré la bonne tenue de l'activité au Royaume-Uni, en Scandinavie et dans la construction neuve et l'industrie aux Etats-Unis, Saint-Gobain est confronté au repli des marchés de la construction en France et en Allemagne, qui pèse sur les prix de vente.

Le groupe a racheté au troisième trimestre pour près de 134 millions d'euros de ses propres actions. L'action a clôturé jeudi à 33,59 euros (+0,58%) à la Bourse de Paris avant la publication du chiffre d'affaires trimestriel.

(Avec Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...