Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SAINT GOBAIN

SGO - FR0000125007 SRD PEA PEA-PME
58.340 € +0.50 % Temps réel Euronext Paris

Saint gobain : Saint-Gobain relève sa perspective de marge dans le cadre de son nouveau plan stratégique

mercredi 6 octobre 2021 à 10h40
La tour Saint-Gobain à la Défense

(BFM Bourse) - Si Saint-Gobain revoit à la hausse son objectif de marge d'exploitation annuelle, la présentation de ses perspectives pour la période 2021-2025 peine à un convaincre un marché préoccupé par les nouvelles poussées inflationnistes.

Groupe le plus ancien du CAC 40, ses origines remontant à 1665 (!) avec l'établissement par Colbert de "Manufacture royale des glaces" (qui a participé à la construction de la galerie des Glaces du château de Versailles), Saint-Gobain dévoile ce mercredi son nouveau plan stratégique pour les quatre années à venir. Baptisé Grow & Impact, celui-ci vise à "accélérer la croissance rentable du groupe".

Les nouveaux objectifs associés à ce plan prévoient "une accélération de la génération de résultat et de trésorerie, ainsi qu'une création de valeur attractive pour ses actionnaires". Dans le détail, Saint-Gobain indique cibler une croissance interne de ses revenus comprise entre +3% et +5% sur la période, avec une marge d'exploitation comprise entre 9% et 11%. Cette dernière fourchette correspond à un relèvement de perspectives pour le spécialiste de la production, la transformation et distribution de matériaux qui indiquait dans son dernier rapport annuel "anticiper une progression de la marge d’exploitation de plus de 100 points de base par rapport aux 7,7% de 2018 (dans l’hypothèse d’un retour aux volumes de 2018), confirmant le succès de Transform & Grow", dénomination du précédent plan stratégique.

Parmi les autres objectifs avancés, le groupe s'attend à un "taux de conversion de cash flow libre supérieur à 50%", une rentabilité des capitaux investis (ou ROCE) comprise entre 12% et 15%, un taux de distribution annuel du dividende entre 30 et 50% du résultat net courant. Une fourchette élargie vers le bas, potentiellement déceptive pour les investisseurs, le groupe ayant distribué 48% de son résultat net sous forme de dividende en 2020 (et 38% en 2019). Saint-Gobain a par ailleurs annoncé un programme de rachat d'actions à hauteur de 2 milliards d'euros sur la période 2021-2025.

Cité dans le communiqué, le directeur général du groupe Benoit Bazin met pour sa part l'accent sur le caractère ESG du nouveau plan stratégique. Le dirigeant, qui se dit "heureux d’ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire" de Saint-Gobain, soulignant que la vision du groupe est de "devenir le leader mondial de la construction durable". "Dans un monde qui s’engage à la neutralité carbone, Saint-Gobain vise à fournir un ensemble complet de solutions permettant d’apporter une réponse à trois grands enjeux de notre temps : réduire drastiquement les 40% d’émissions de CO2 liées au secteur de la construction, préserver les ressources naturelles et faire face au défi de l’urbanisation rapide dans les pays émergents" développe-t-il.

Le groupe profite de l'annonce de ce nouveau plan stratégique pour faire le point sur les poussées inflationnistes, et juge que dans le contexte actuel d’accélération de l’inflation des coûts de l’énergie, l'augmentation de ses coûts d'énergie et de matières premières devrait "atteindre 1,5 milliard d’euros en 2021 par rapport à 2020 (contre une précédente estimation annuelle formulée à fin juillet 2021 à 1,1 milliard d’euros), dont 1,1 milliard d’euros pour le seul second semestre 2021". Pour compenser cette inflation sur l’ensemble de l’année 2021 dans ses métiers industriels, le groupe explique avoir "besoin d’un effet prix d’environ +6% sur l’année et +8% sur le second semestre". Au troisième trimestre, celui-ci s'est établi à +8% "compte tenu de la proactivité du groupe sur le sujet et des hausses de prix passées ces derniers mois" précise le communiqué.

Saint-Gobain réitère ainsi avec confiance ses objectifs formulés lors de la publication de ses résultats semestriels fin juillet 2021, à savoir celui d'une "très forte progression du résultat d’exploitation à un nouveau plus haut historique sur l’ensemble de l’année avec, au second semestre 2021, un résultat d’exploitation proche du précédent record du second semestre 2020 à structure et taux de change comparables".

Saint-Gobain présentera plus en détails ses nouvelles perspectives lors d'une réunion dédiée aux investisseurs et analystes, qui se tiendra à 14h ce mercredi. En attendant, le titre n'échappe pas à la purge et affiche un repli similaire à celui de l'indice phare de la place tricolore au sein duquel il est coté (-1,6% à 56,15 euros), recul ramenant la valorisation du groupe juste en-deçà des 30 milliards d'euros. Le titre affiche néanmoins toujours la troisième meilleure performance des 40 valeurs du CAC depuis le début de l'année, avec une progression de 49,7%, seulement devancé par Société Générale (+62%) et Eurofins (+52% malgré son récent recul).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SAINT GOBAIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +36.91 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat