Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Aurel BGC à l'achat après une rencontre
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
46.735 € -1.39 % Temps réel Euronext Paris
47.290 €Ouverture : -1.17 %Perf Ouverture : 47.770 €+ Haut : 46.485 €+ Bas :
47.395 €Clôture veille : 2 112 370Volume : +0.38 %Capi échangé : 26 186 M€Capi. :

Saint gobain : Aurel BGC à l'achat après une rencontre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC réitère son opinion d'achat sur Saint-Gobain et fixe l'objectif de cours à 40 euros, alors que l'équipe relations investisseurs du groupe était dans les locaux du bureau d'études mardi soir pour faire le point sur l'activité et évoquer les perspectives de croissance sur la seconde partie de l'année.

Plusieurs sujets clés ont été évoqués, à commencer par les efforts de réduction de coûts conséquents depuis le début de la crise. Ils s'élèvent à 3.200 millions d'euros, dont la moitié correspond à des économies d'ordre structurel.

En outre, le second semestre sera mieux orienté que le premier. Le résultat d'exploitation est notamment attendu meilleur qu'au premier semestre 2013, mais également que le second semestre 2012.

Par métiers, l'analyste souligne une amélioration de la marge attendue pour la branche distribution matériaux, alors même que c'est un pôle qui a particulièrement souffert des effets calendaires et météo de la première partie de l'année.

L'activité vitrage, qui a subi un effondrement de sa marge d'exploitation depuis 2012 par la conjonction d'un recul des volumes, d'une hausse des coûts matières premières et énergie et d'une baisse des prix, devrait bénéficier de prix en hausse et de volumes moins détériorés.

Par pays, Aurel BGC retient des commentaires prudents pour l'Europe de l'Ouest avec cependant des pays qui sortent du lot comme le Royaume-Uni, qui avait donné des signes de redressement dès le deuxième trimestre, l'Allemagne, très pénalisée au premier semestre en particulier par une météo difficile, devrait croître sur la seconde partie de l'année, la France devrait sans doute continuer à moins se dégrader et les pays nordiques continuer à se stabiliser.

L'analyste n'a 'pas de scoop' concernant la cession de Verallia, mais Saint-Gobain semble toujours confiant pour boucler l'opération d'ici la fin de l'année. 'Il n'y a pas de nouvelle sur le timing du dossier de l'amende vitrage', ajoute-t-il.

Le bureau d'études s'attend à ce que la combinaison de base de comparaisons favorables sur le second semestre, de réduction de coûts solides et de volumes moins dégradés soutienne la valeur sur les prochains trimestres, 'même si le bon parcours du titre intègre une partie de ces catalyseurs, d'où un potentiel de hausse forcément plus modeste à valorisation inchangée'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI