Bourse > Royal dutch shella > Royal dutch shella : SG toujours à l'achat après l'OPA sur BG Group
ROYAL DUTCH SHELLAROYAL DUTCH SHELLA RDSA - GB00B03MLX29RDSA - GB00B03MLX29
24.275 € +0.73 %
24.075 €Ouverture : +0.83 %Perf Ouverture : 24.370 €+ Haut : 24.050 €+ Bas :
24.100 €Clôture veille : 9 948 000Volume : +0.46 %Capi échangé : 52 130 M€Capi. :

Royal dutch shella : SG toujours à l'achat après l'OPA sur BG Group

tradingsat

(CercleFinance.com) - A son tour, Société Générale (SG) revient sur le dossier Royal Dutch Shell après que la 'major' anglo-néerlandaise a lancé une OPA à environ 70 milliards de dollars sur BG Group. Selon les analystes, l'opération va 'recentrer Shell sur ses activités les plus génératrices de cash-flow'. Le conseil d'achat ainsi que l'objectif de cours de 2.500 pence par titre 'B' sont donc confirmés.

A Londres, l'action Shell 'B' se tasse de 0,2% à 2.014,5 pence après un recul de 8,6% la veille. Elle suit la même tendance sur la place d'Amsterdam, à 27,9 euros.

Société Générale ne se montre tout d'abord pas choquée par le prix proposé, soit 383 pence en espèces et 0,4454 actions Shell 'B' par action BG Group, soit environ 1.300 pence au total : un prix jugé 'conforme à la valorisation de la cible par la somme des parties'. En outre, quelque 70% du prix en question sera réglé en titres. Bouclée en 2016, l'opération serait progressivement relutive à partir de 2017, estime la direction.

Mais selon les analystes, le plus important dans cette affaire est le changement d'échelle du groupe pétrogazier : 'il s'agit de la plus importante acquisition jamais réalisée par Shell ainsi que du plus gros 'deal' dans le secteur depuis 1998, quand Exxon a racheté Mobil', souligne la note de recherche. D'ailleurs, cette fusion va accroître la production de Shell de 20% et ses réserves de 25%.

Quid du risque d'intégration ? Shell a bien conscience de l'importance de l'opération, qui va renforcer ses segments clés de croissance : l'offshore profond brésilien et le gaz naturel liquéfié (GNL). Bref, 'cette acquisition est trop importante pour que Shell la laisse échouer', indique la note.

Enfin et ce faisant, Shell déplace son centre de gravité vers des segments à forte croissance qui devraient, à terme et avec la remontée du baril, doper sensiblement son cash-flow.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...