Bourse > Royal dutch shella > Royal dutch shella : Plus de synergies en vue avec BG
ROYAL DUTCH SHELLAROYAL DUTCH SHELLA RDSA - GB00B03MLX29RDSA - GB00B03MLX29
23.380 € +1.17 %
23.170 €Ouverture : +0.91 %Perf Ouverture : 23.430 €+ Haut : 23.155 €+ Bas :
23.110 €Clôture veille : 4 112 750Volume : +0.19 %Capi échangé : 50 208 M€Capi. :

Royal dutch shella : Plus de synergies en vue avec BG

tradingsat

(CercleFinance.com) - Organisant ce jour une journée investisseurs, la 'major' anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell a confirmé la plupart de ses objectifs tout en confirmant son plan de transformation. Mieux : le montant des synergies attendu de la fusion avec BG Group, qui devrait toujours être bouclé début 2016 selon la direction, a été relevé de 40%.

Premier constat de la direction : Shell continue d'amender son profil de production face à une conjoncture pétrolière dégradée - et qui devrait le rester longtemps. 'De la faiblesse des prix de l'or noir découle des changements significatifs pour le secteur', a déclaré à cette occasion le directeur général Ben van Beurden.

'BG Group va 'rajeunir' la division Amont de Shell en y ajoutant des gisements en eaux profondes et des actifs intégrés dans le secteur gazier intéressants en termes de rentabilité et de cash-flow', ajoute-t-il.

A l'occasion, Ben va Beurden a relevé de 40% le montant prévisionnel des synergies à attendre du rapprochement entre les deux groupes, qui est désormais attendu à 3,5 milliards de dollars, soit un milliard de plus que précédemment.

'Nous remodelons le groupe, processus que cette opération accélérera une fois menée à son terme', ajoute-t-il. Certes, les récents abandons de projets majeurs en Alaska et au Canada ont été des 'décisions difficiles', mais il fallait en passer par là.

M. van Beurden a répété que durant les douze mois qui se sont terminés au 3e trimestre 2015, alors que le baril se traitait vers 60 dollars, les cash-flows de Shell ont couvert les investissements nets et les dividendes.

Shell entend par ailleurs confirmer la solidité de son bilan, son 'gearing' étant de 12,7% au T3 2015, ainsi que diminuer ses coûts opérationnels de 10% et ses investissements de 20% dès 2015, soit 11 milliards de dollars.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI