Bourse > Royal dutch shella > Royal dutch shella : Légère déception, coupon en hausse
ROYAL DUTCH SHELLAROYAL DUTCH SHELLA RDSA - GB00B03MLX29RDSA - GB00B03MLX29
23.635 € +0.66 %
23.625 €Ouverture : +0.04 %Perf Ouverture : 23.760 €+ Haut : 23.375 €+ Bas :
23.480 €Clôture veille : 6 431 230Volume : +0.30 %Capi échangé : 50 756 M€Capi. :

Royal dutch shella : Légère déception, coupon en hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Royal Dutch Shell a terminé son exercice 2012 sur un résultat net, hors éléments exceptionnels et variations de stocks, en légère hausse de 2% à 25,1 milliards de dollars (4,02 dollars par action, +1%). Notons qu'au seul 4ème trimestre, cet agrégat a progressé de 15% à 5,58 milliards de dollars (0,89 dollar par action). Ce chiffre s'avère inférieur au consensus. Soulignons cependant les cash-flows opérationnels en forte augmentation, la progression continue du dividende, qui passera de 0,43 dollar au T4 2012 à 0,45 dollar au T1 2013, ainsi que l'accélération de la production en fin d'année.

Quoi qu'il en soit, en Bourse de Londres ce matin, l'action Shell recule de 1,1% à 2.280 pence.

Le dividende détaché au titre du 4ème trimestre 2013 sera donc de 0,43 dollar, soit 2,4% de mieux qu'un an plus tôt. Au titre du 1er trimestre 2013, il passera à 0,45 dollar par action (+ 4,7% par rapport au 2012).

La production d'hydrocarbures, indicateur-clé dans le secteur pétrolier, a augmenté de 3,305 à 3,414 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour au 4ème trimestre, les liquides (pétrole et assimilés) restants stables quand l'extraction de gaz naturel prenait 7%.

Sur l'ensemble de l'année, la production de Shell, soit 3,262 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour, progressé peu par rapport à celle de 2011 (3,215 millions de barils/jour). En excluant les cessions, la hausse serait de 3%.

Sur l'année encore, la contribution bénéficiaire de la branche Amont du groupe pétrolier anglo-néerlandais est restée pratiquement stable à 20 milliards, quand celle de l'Aval a augmenté de 24,3% à 5,3 milliards de dollars. Au terme du seul 4ème trimestre, le résultat dégagé par l'Amont a baissé de 10,4% à 4,4 milliards, celui de l'Aval chutant de 32,8% à 1,16 milliard.

Notons cependant que le cash-flow opérationnel, en hausse de 25% sur l'année à 46,1 milliards, a décollé de 53% au 4ème trimestre à 9,9 milliards de dollars.

Car du côté des investissements nets, Shell a dépensé 29,8 milliards de dollars en 2012 (- 19% sur un an), et 10,9 milliards (- 14,8%) au 4ème trimestre, où ces dépenses sont traditionnellement plus importantes pour des raisons saisonnières.

Du côté du bilan, le ratio de dette nette/fonds propres ('gearing') recule de 13,1% voilà un an à 9,2% à fin 2012.

Le directeur général Peter Voser estime que le groupe a atteint les objectifs 2012 s'inscrivant dans le cadre du plan 2012/2015.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI