Bourse > Royal dutch shella > Royal dutch shella : Des résultats 2013 en baisse marquée
ROYAL DUTCH SHELLAROYAL DUTCH SHELLA RDSA - GB00B03MLX29 RDSA - GB00B03MLX29   SRD PEA PEA-PME
26.330 € +0.08 %
26.250 €Ouverture : +0.30 %Perf Ouverture : 26.365 €+ Haut : 26.140 €+ Bas :
26.310 €Clôture veille : 3 648 270Volume : +0.08 %Capi échangé : 119 654 M€Capi. :

Royal dutch shella : Des résultats 2013 en baisse marquée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Conformément au 'warning' lancé le 17 janvier dernier, Royal Dutch Shell a subi au 4e trimestre 2013, une chute de ses profits normalisés (à coûts de remplacement constants et hors exceptionnels) ont chuté de 48% au 4e trimestre 2013 à 2,9 milliards de dollars (0,46 dollar par action). Sur l'année, ce bénéfice net se tasse de 23% à 19,5 milliards de dollars (3,10 dollars par action, contre 4,04 dollars en 2012). Le nouveau directeur général, Ben van Beurden, a insisté sur la nécessité d'améliorer la stratégie.

Dans le détail et sur l'année, les profits normalisés se tassent de 24,8% dans l'Amont à 15,1 milliards, et ceux de l'Aval de 16,4% à 4,5 milliards de dollars.

En données part du groupe, le résultat net 'attribuable aux actionnaires' chute sur l'année de 39% à 16,4 milliards de dollars.

Le titre n'en pâtit guère à Amsterdam ce matin, l'action Shell prenant près de 1,8% à 26,2 euros contre la tendance de l'indice AEX, qui perd 0,2%.

Rappelons que le dividende trimestriel, soit 0,45 dollar, atteint 1,80 dollar sur l'ensemble de l'exercice.

La major pétrolière anglo-néerlandaise explique la chute de ses profits du dernier quart de l'exercice passé par des dépréciations et des des investissements d'exploration plus élevés, des volumes en baisse dans l'amont et des conditions économiques 'faibles' dans l'aval.

Au T4 2014, la production du groupe a baissé de 5% à 3,251 millions de barils équivalent-pétrole/jour. Même en excluant les éléments exceptionnels, comme les troubles qui ont affecté le Nigeria, la production baisserait de 3%. 'Les volumes extraits ont été pénalisés par des opérations de maintenance plus importantes et les activités nécessaires au remplacement des actifs' pétroliers. Sur l'ensemble de l'année, la baisse est de 2% à 3,199 millions de barils/jour.

Les ventes de gaz naturel liquéfié (GNL) ont reculé de 10% au T4 et de 3% sur l'année.

Dans l'activité Chimie, les volumes se sont contractés de 5% au T4 et de 7% sur un an.

En fin d'exercice, le taux d'endettement net sur fonds propres était de 16,2%, contre 9,8% un an plus tôt.

Le cash-flow opérationnel, qui baisse de 39% au T4 et de 12% sur un an à 40,4 milliards de dollars, alors que sur l'année l'investissement net était de supérieur, à 44,3 milliards.

Directeur général du groupe depuis le début de l'année en remplacement de Peter Voser, Ben van Beurden a déclaré : 'notre dynamique a ralenti en 2013. Nous devons améliorer nos résultats financiers, adopter une allocation du capital plus efficace et continuer de renforcer notre performance opérationnelle et la gestion de nos projets'.

Ben van Beurden s'est parallèlement livré à un point stratégique évoquant, notamment, des cessions d'actifs par exemple dans la branche Aval en Amérique du Nord.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...