Bourse > Rothschild & co > Rothschild & co : Bon trimestre pour le conseil en 'fusacqs'
ROTHSCHILD & COROTHSCHILD & CO ROTH - FR0000031684ROTH - FR0000031684
28.530 € -0.04 % Temps réel Euronext Paris
28.500 €Ouverture : +0.11 %Perf Ouverture : 28.540 €+ Haut : 28.440 €+ Bas :
28.540 €Clôture veille : 1 304Volume : +0.00 %Capi échangé : 2 201 M€Capi. :

Rothschild & co : Bon trimestre pour le conseil en 'fusacqs'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au 3e trimestre de son exercice 2014/2015 (qui clôturera fin mars), les revenus de Paris Orléans ont augmenté de 18% à 379,2 millions d'euros. Pour le conseil financier, il s'agit du 'meilleur trimestre en terme de revenus depuis 2008', indique le groupe. Sur les neuf premiers mois, la progression atteint 29%, pour des revenus de 1,05 milliard d'euros.

Dans le détail, l'activité principale (63% du CA environ), le conseil en fusions-acquisitions (“fusacqs”) et en financement, progresse toujours de 25% au 3e trimestre, contre +33% sur les trois premiers trimestres.

'Sur les neuf premiers mois de l'année, les revenus du conseil en fusions et acquisitions sont en hausse de 32% et ceux issus du conseil en financement de 35% par rapport à la même période de l'année précédente. Ils ont été particulièrement solides en Europe ainsi qu'en Australie. Des améliorations significatives ont été observées au niveau de toutes les offres de produits', détaille le holding de la famille Rothschild.

Rappelons que Paris Orléans revendique la 5è place au niveau mondial en matière de conseil en 'fusacqs' par le nombre d'opérations réalisées.

Le métier de Gestion d'actifs (comprenant banque privée, gestion d'actifs, et capital investissement), lui, a vu le rythme de son développement ralentir sensiblement (+ 6% au 3e trimestre, contre + 28% sur les neuf premiers mois).

L'encours d'actifs sous gestion atteignant 47,8 milliards d'euros à fin décembre 2014, soit 5,5 milliards de plus sur neuf mois, dont 2,6 milliards de collecte nette.

En guise de perspectives, Paris Orléans 'anticipe que le fort niveau de revenus générés sur les neuf premiers mois de l'année 2014 se poursuivre jusqu'à la fin de l'exercice en cours. Face à la persistante des incertitudes sur le plan économique, il est difficile d'anticiper les perspectives à moyen terme avec une quelconque certitude.'


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...