Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ROCHE BOBOIS

RBO - FR0013344173 SRD PEA PEA-PME
19.650 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Roche bobois : Contrat rempli pour Roche Bobois, qui retrouve son prix d'introduction en Bourse

jeudi 28 mars 2019 à 10h21
Roche Bobois a atteint ses objectifs 2018

(BFM Bourse) - Arrivé en Bourse à l'été, Roche Bobois a connu un début de parcours contrarié par le reflux des marchés au dernier trimestre 2018. Mais le titre remonte spectaculairement la pente jeudi grâce à la publication des comptes annuels qui montrent que le spécialiste de l'ameublement haut-de-gamme a atteint les objectifs qu'il s'était fixés.

Enregistrant l'une des plus fortes hausses du marché parisien jeudi matin, le titre Roche Bobois décolle de 8,89% à 19,60 euros vers 09h40 après avoir fait état de solides résultats 2018.

L'an dernier, le groupe fondé par les familles Roche et Chouchan -qui détiennent toujours conjointement la majorité du capital- a enregistré une croissance de 3,4% de son chiffre d'affaires à 257 millions d'euros, tiré par l'ensemble des zone géographiques où Roche Bobois est présent, notamment l'Amérique du Nord. Seule exception parmi les 55 pays où il opère, mais qui ne surprend guère dans le contexte du Brexit: un repli de 10% au Royaume-Uni (qui ne représente que 7% des ventes). A taux de changes constants, la croissance ressort même à +4,8% pour l'année 2018.

Une marge qui s'améliore

Cette progression ne s'est pas faite au détriment des marges, puisque l'Ebita courant (après retraitement des ouvertures de magasins et avant plan d’actions gratuites) a progressé de 5% à 22,4 millions d'euros, reflétant un taux de marge en légère amélioration à 8,7%. Le taux de marge en France, où la firme exploite aussi une enseigne de moyenne gamme, Cuir Center, a crû de 2,3 points (de 4% en 2017 à 6,3% en 2018), conformément aux objectifs indiqués lors de l’introduction en bourse, grâce aux actions de rationalisation sur certains magasins mais aussi du fait de décalages de livraisons sur le premier semestre 2018. Le taux de marge de la zone Etats-Unis/Canada a aussi également progressé à 16% (contre 15,8% sur l’exercice précédent).

L'exercice s'est soldé par un bénéfice net de 6,7 millions d'euros à comparer à 6,5 millions d'euros en 2017 (dont part du groupe de 6,3 millions).

Un groupe peu endetté

Le groupe, qui présente une situation d’endettement net (dettes moins trésorerie) très faible (5,6 millions d'euros, soit 10,4% des fonds propres) proposera à la prochaine assemblée générale le versement d’un dividende de 0,27 euro par action. Un montant équivalent à 40% du résultat net, en fourchette haute du plan de distribution annoncé à l’introduction en bourse.

Après un quatrième trimestre moins dynamique compte tenu notamment des mouvements sociaux en France avec les gilets jaunes, Roche Bobois dit constater un rattrapage d’activité sur le début de l’année. La direction table ainsi cette année sur une croissance de son chiffre d’affaires "dans la continuité de 2018" et vise une marge d’Ebitda comprise entre 9 et 10%. Le groupe confirme en outre ses objectifs 2021, visant à chiffre d’affaires de 320 millions d'euros assorti d'une marge à deux chiffres. Le spécialiste du "French Art de Vivre" confirme en outre être en ligne avec son objectif de porter à 8% le taux de sa marge d’Ebitda en France d'ici 2021.

Dans ce contexte rassurant, le titre revient pratiquement au niveau du prix de son introduction en Bourse (20 euros).

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ROCHE BOBOIS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.80 % vs +8.18 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat