Bourse > Rexel > Rexel : Prévisions 2012 confirmées, objectifs à 2015.
REXELREXEL RXL - FR0010451203RXL - FR0010451203
13.675 € -0.29 % Temps réel Euronext Paris
13.630 €Ouverture : +0.33 %Perf Ouverture : 13.675 €+ Haut : 13.520 €+ Bas :
13.715 €Clôture veille : 614 256Volume : +0.20 %Capi échangé : 4 148 M€Capi. :

Rexel : Prévisions 2012 confirmées, objectifs à 2015.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au cours d'une réunion avec les investisseurs organisée aujourd'hui, Rexel a d'abord confirmé ses objectifs financiers pour l'exercice 2012. Emmené par Rudy Provoost, le président du directoire, le distributeur de matériel électrique professionnel a annoncé ce matin un programme stratégique baptisé “Energy in motion” et ses prévisions portent désormais jusqu'à 2015. Ainsi, le groupe attend toujours une marge d'EBITA de 5,7% et il vise maintenant 6,5% en 2015.

Pour mémoire, le 3 mai dernier, de la présentation de ses résultats du 1er trimestre 2012, le groupe avait déjà confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours, à savoir : d'abord, une croissance organique hors 'effet cuivre' du chiffre d'affaires 2012 supérieure à la croissance moyenne pondérée des PNB des pays où Rexel est présent ; ensuite, une marge d'EBITA au moins égale à celle de 2011, soit 5,7% ; et enfin un flux de trésorerie disponible avant intérêts et impôts devrait atteindre environ 600 millions d'euros.

Les priorités à moyen terme avaient également été confirmées à l'occasion, ce qui comprenait notamment une marge d'EBITA “proche de 6,5%” en 2013.

Aujourd'hui, Rexel adopte le plan “Energy in motion” (littéralement, “l'énergie en mouvement”) qui comprend quatre axes stratégiques : une “croissance rentable” focalisée notamment sur l'efficacité énergétique, une “gestion active des ressources”, une “culture de coopération” et enfin “l'excellence opérationnelle”.

Pour le président du directoire, Rudy Provoost, son groupe se dote ainsi “d'une feuille de route claire pour accélérer sa croissance rentable et créer de la valeur pour l'ensemble de ses partenaires.” Il évoque aussi “une nouvelle phase” pour le développement de Rexel.

Le groupe estime ainsi qu'il devrait pouvoir générer une “une croissance annuelle moyenne à deux chiffres, (et) générer plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires additionnel entre 2011 et 2015”. Sur la période, la croissance organique hors 'effet cuivre' devrait donc être supérieure de deux points à la moyenne pondérée des pays où le groupe est présent.

Entendant consolider son marché, Rexel consacrera un budget annuel de 500 millions d'euros environ aux acquisitions, ce qui devrait accroître de 3 % à 5 % le chiffre d'affaires annuel en moyenne entre 2011 et 2015. “En particulier, le chiffre d'affaires réalisé dans les pays en forte croissance devrait croître de plus de 1 milliard d'euros entre 2011 et 2015, pour représenter plus de 10 % du chiffre d'affaires total du groupe en 2015”, indique la direction.

Ces projets d'expansion s'accompagneront d'une feuille de route opérationnelle optimisant l'allocation des ressources et la discipline financière du groupe. En 2015, la marge d'EBITA est ainsi attendue à 6,5%, le flux de trésorerie disponible après intérêts et impôts devant dépasser 500 millions d'euros.

Le nouvelle politique de dividende visant à distribuer à ses actionnaires au moins 40 % du résultat net est également confirmée.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI