Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

RENAULT

RNO - FR0000131906 SRD PEA PEA-PME
22.635 € -4.03 % Temps réel Euronext Paris

Renault : Plus bas depuis 2014 pour Renault en Bourse après l'arrestation de Carlos Ghosn

lundi 19 novembre 2018 à 12h02
RENAULT au plus bas depuis 2014 après l'arrestation de Carlos Ghosn

(BFM Bourse) - L'action Renault chute de plus de 12% lundi matin, tandis que son emblématique patron Carlos Ghosn a été arrêté au Japon dans le cadre d'une enquête sur sa rémunération. Le dirigeant pourrait être démis de son mandat.

Déjà malmené depuis le printemps dernier en raison des inquiétudes quant aux retombées de la guerre commerciale, à l'embargo imposé par les Etats-Unis sur le marché iranien et à l'impact de l'entrée en vigueur de nouvelles normes d'homologation en Europe, le titre Renault subit le coup de grâce lundi avec l'arrestation de son PDG Carlos Ghosn. L'action du constructeur automobile chutait jusqu'à moins de 55 euros en matinée, un plus bas depuis plus de quatre ans.

Entendu dans le bureau de procureurs d'un district de Tokyo, le président de Nissan (en plus de ses postes de PDG de Renault et de président de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi) a été arrêté à l'issue de la garde à vue, selon la chaîne japonaise NHK.

Le journal japonais Asahi Shimbun avait initialement révélé l'enquête à l'encontre de Carlos Ghosn. Selon le quotidien de référence nippon, le dirigeant serait soupçonné d'avoir sous-estimé, à plusieurs reprises, le montant de sa rémunération dans les rapports financiers de Nissan, à hauteur de plusieurs centaines de millions de yens (100.000.000 yens valaient 776.000 euros au cours du jour).

Nissan Motors a fait savoir que son conseil d'administration entendait démettre rapidement Carlos Ghosn de son mandat de président non exécutif, la direction générale de l'entreprise étant déjà assurée par Hiroto Saikawa depuis l'année dernière. Le constructeur japonais, associé de Renault, indique que son ancien patron aurait déclaré pendant plusieurs années des revenus inférieurs au montant réel, mais qu'il aurait aussi utilisé des biens de l’entreprise à des fins personnelles.

S'agissant de Renault, Carlos Ghosn concentre encore au contraire les rôles de président et de directeur général, son mandat ayant même été renouvelé en juin dernier. Thierry Bolloré a toutefois accédé aux fonctions de directeur général adjoint, ce qui le place en position de successeur potentiel.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur RENAULT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat