Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

REMY COINTREAU

RCO - FR0000130395 SRD PEA PEA-PME
149.700 € +0.13 % Temps réel Euronext Paris

Remy cointreau : Hong Kong a pesé sur les ventes au 2e trimestre

vendredi 18 octobre 2019 à 07h56
Rémy Cointreau: Hong Kong a pesé sur les ventes au deuxième trimestre

PARIS (Reuters) - Les ventes de Rémy Cointreau au deuxième trimestre ont été pénalisées par la chute du tourisme à Hong Kong, en particulier celles de cognac, a annoncé vendredi le groupe de spiritueux en publiant un chiffre d'affaires en baisse de 4% en données comparables sur la période.

Rémy Cointreau a fait état d'un chiffre d'affaires de 300,7 millions d'euros pour la période de juillet à septembre (-1,3% en données publiées). Il tablait auparavant sur une accélération de ses ventes au deuxième trimestre, après une baisse de 3% au premier trimestre en données comparables.

A 10h05, le titre cédait 1,8% à 120,5 euros, sous-performant l'indice sectoriel européen (-1,1%).

Les ventes organiques du cognac Rémy Martin, principal centre de profit du groupe, ont enregistré une hausse de 2,1% au premier semestre, qui se compare à une croissance de 5,5% au premier trimestre.

Ce ralentissement s'explique par "la chute du tourisme à Hong Kong et une reconstitution plus lente que prévue chez les détaillants aux Etats-Unis", précise le groupe dans un communiqué. "Cette performance masque une demande toujours très soutenue de nos cognacs."

Un vaste mouvement de contestation, né il y a quelques mois du rejet d'un projet de loi d'extradition vers la Chine continentale abandonné depuis, a eu un impact très négatif sur le tourisme et sur l'économie locale.

Rémy Cointreau s'attend à ce que 2019-2020 se déroule dans le cadre des objectifs à moyen terme du groupe.

Les fabricants de spiritueux ont été soulagés d'apprendre que les hausses des tarifs douaniers imposées par les Etats-Unis à partir de ce vendredi ne concernaient pas le cognac, le champagne et les "blend" whiskies.

Toutefois, d'autres catégories de whisky sont frappées.

Pernod-Ricard a indiqué la veille q'il envisaient de relever les prix de certains de ses alcools concernés par la hausse des taxes, comme le Glenlivet.

(Jean-Philippe Lefief et Sarah White, édité par Jean-Stéphane Brosse et Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2019 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur REMY COINTREAU en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.40 % vs -3.41 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat