Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

REMY COINTREAU

RCO - FR0000130395 SRD PEA PEA-PME
164.000 € -0.91 % Temps réel Euronext Paris

Remy cointreau : Le repli de Rémy Cointreau se poursuit en vue d'un deuxième semestre moins favorable

mardi 25 janvier 2022 à 10h54
Remy Cointreau publie ses résultats du 3ème trimestre 2021

(BFM Bourse) - Au troisième trimestre de son exercice décalé 2021-2022, le groupe de spiritueux a généré un chiffre d'affaires plutôt meilleur qu'attendu. Mais Rémy Cointreau prévient qu'il ne faut plus s'attendre à une forte amélioration du résultat opérationnel courant sur la deuxième partie de l'année.

Après trois exercices consécutifs de progression à deux chiffres (puisque même en 2020 l'action avait gagné près de 40%), c'est un mouvement de repli qui s'est mis en place en ce début d'année 2022 pour le groupe de spiritueux Rémy Cointreau. Mardi matin, la publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2021-2022, plutôt meilleur qu'attendu, ne constitue pas un argument suffisant pour que les acheteurs reprennent la main, dans la mesure où le groupe prévient que son résultat opérationnel courant devrait cesser de s'améliorer au deuxième semestre. La croissance organique "très forte" sera uniquement le fait du premier semestre. Vers 10h00, le cours se replie encore de 1,15% à 189,70 euros, portant à un peu plus de 10% la baisse du titre depuis le 1er janvier.

Au cours du troisième trimestre (d'octobre à décembre), le chiffre d'affaires du propriétaire du cognac Rémy Martin et du rhum Mount Gay s'est élevé à 440,05 millions d'euros, en progression de 25,9% sur un an dont 21% à périmètre et changes constants, traduisant un léger ralentissement de la croissance organique, par rapport à une base de comparaison désormais élevée. La croissance organique atteignait 23,7% au deuxième trimestre et 105% au premier, où la base de comparaison était au contraire exceptionnellement avantageuse.

Sur l'ensemble des neuf premiers mois, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau représente 1,085 milliard d'euros, une progression de 39,1% en tenant compte de l'apport du cognac Brillet (racheté à la onzième génération à la tête de ce producteur fondé en 1656) et du champagne de Telmont et d'un effet devises favorable.

Vers des budgets marketing en hausse

Pour l'ensemble de l'exercice qui se terminera en mars, Rémy Cointreau réitère "sa confiance dans sa capacité à surperformer le marché des spiritueux d’exception" et anticipe une "croissance organique forte" de son chiffre d’affaires, principalement liée à la performance du premier semestre. Le groupe vise également une "croissance organique très forte" de son résultat opérationnel courant (ROC), précisant que celle-ci sera "uniquement portée par la croissance exceptionnelle du premier semestre".

En effet, dans un contexte marqué par des bases de comparaison élevées, le groupe confirme sa volonté d’augmenter significativement ses investissements en marketing et communication au second semestre, afin d’accompagner ses marques dans le rebond et d’accroître leur potentiel de croissance à moyen terme. Par ailleurs, Rémy Cointreau réaffirme sa volonté de maîtriser ses stocks stratégiques au quatrième trimestre.

Hors tendances organiques, l'entreprise s'attend en outre à un effet périmètre négatif (-2,4 millions d'euros) mais prévoit désormais un effet de change neutre sur son ROC, au lieu d'un impact défavorable de l'ordre de 5 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur REMY COINTREAU en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +27.38 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat