Bourse > Remy cointreau > Remy cointreau : Barclays capital n'est plus négatif
REMY COINTREAUREMY COINTREAU RCO - FR0000130395RCO - FR0000130395
91.840 € +1.71 % Temps réel Euronext Paris
91.140 €Ouverture : +0.77 %Perf Ouverture : 92.500 €+ Haut : 91.140 €+ Bas :
90.300 €Clôture veille : 109 886Volume : +0.22 %Capi échangé : 4 564 M€Capi. :

Remy cointreau : Barclays capital n'est plus négatif

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Barclays Capital ont réitéré leur recommandation 'neutre' sur le titre du groupe de spiritueux Rémy Cointreau, alors qu'ils portent une vision 'négative' sur le secteur en général. Ils ont aussi relevé leur objectif de cours de 52 à 57 euros, un niveau maintenant similaire avec le prix actuel du titre en Bourse de Paris.

Barclays revient sur le dossier après la vente de l'activité Champagne, qui représentait un peu plus de 11% des ventes. Le prix négocié (421 millions d'euros comptabilisés sur le 1er semestre) avec EPI leur paraît 'en ligne' avec les attentes du marché, ce qui est d'autant plus positif que cette branche était génératrice de pertes.

L'attention se porte maintenant sur les cibles que le groupe pourrait viser avec une capacité financière mobilisable chiffrée à un minimum de 600 millions d'euros.

Les spécialistes fournissent quelques pronostics : Rémy Cointreau pourrait être tenté de se renforcer dans des whiskies 'single malt' qui lui permettraient de faire jouer le levier opérationnel de sa plate-forme de distribution d'Asie. 'Bien que les cibles dans le 'scotch' soient peu nombreuses et pourraient s'avérer coûteuses, nos estimations montrent qu'elles auraient cependant un effet relutif à deux chiffres' sur les bénéfices, calcule Barclays Capital.

Attention : si le groupe n'annonçait finalement pas d'acquisition, une forte position en cash actuellement peu rémunérée pèserait sur les perspectives bénéficiaires.

Les estimations de Barclays Capital ont été révisées pour tenir compte des variations de change, de la cession des Champagnes et de la réduction de la dette nette. Après 1,94 euro en 2099/2010, Barclays Capital s'attend maintenant à un bénéfice par action Rémy Cointreau de 2,27 euros en 2010/2011 (résultats attendus le 9 juin) puis de 2,72 euros en 2011/2012.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...