Bourse > Rallye > Rallye : Les Bourses européennes ouvrent en hausse
RALLYERALLYE RAL - FR0000060618RAL - FR0000060618
19.850 € +3.12 % Temps réel Euronext Paris
19.630 €Ouverture : +1.12 %Perf Ouverture : 19.880 €+ Haut : 19.570 €+ Bas :
19.250 €Clôture veille : 53 364Volume : +0.11 %Capi échangé : 969 M€Capi. :

Rallye : Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les Bourses européennes ouvrent en hausseLes Bourses européennes ouvrent en hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi mais en cédant une partie de leurs gains initiaux dans les premiers échanges, alors que s'essouffle le rallye qui a permis d'effacer les pertes provoquées par le vote britannique du 23 juin en faveur d'une sortie de la Grande-Bretagne.

Des résultats d'entreprise contrastés peinent à impulser un nouvel élan.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,26% à 4.341,49 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,38% et à Londres, le FTSE de 0,28%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,32% et le FTSEurofirst 300 de 0,2%.

Le secteur européen des matériaux de base évolue à contre tendance, son indice paneuropéen cédant 2,17% avec les reculs d'Anglo American et de BHP Billiton. Le premier chute de 5,5% après avoir abaissé ses objectifs annuels et le second perd 2,2% après avoir manqué de 3 millions de tonnes son objectif de production de minerai fer pour son exercice fiscal 2016.

Aux valeurs, SAP a ouvert en hausse de 3%, à son meilleur niveau depuis six mois, après que le numéro un européen des logiciels d'entreprise a fait état mercredi d'un bénéfice d'exploitation meilleur que prévu au titre du deuxième trimestre grâce à une hausse du revenu de ses licences.

ASML gagne près de 1,5% dans les premiers échanges, à un plus haut d'un an, après avoir publié mercredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu.

En revanche, le géant suédois de l'électroménager Electrolux cède plus de 2,6% après avoir fait état d'un résultat d'exploitation trimestriel à peine meilleur que prévu et d'un chiffre d'affaires en recul.

Sur le marché des changes, le dollar reste ferme, soutenu par des anticipations d'une accélération du calendrier de relèvement des taux par la Réserve fédérale américaine après une succession de bons indicateurs conjoncturels aux Etats-Unis.

L'indice du dollar contre un panier de devises des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis s'inscrit à 97,245 (+0,18%) après avoir atteint un plus haut de quatre mois à 97,293.

L'euro est tombé à un plus bas depuis le 27 juin sous le seuil de 1,10 dollar à 1,0990. Le billet vert s'échange à 106,18 yens après avoir touché un plus haut d'un mois à 106,53 yens.

Le pétrole est orienté à la hausse mais ses gains sont limités dans l'attente de la publication dans la journée des données hebdomadaires sur les stocks de brut aux Etats-Unis.

Le contrat septembre sur le Brent de la mer du Nord avance de 0,13% à 46,73 dollars.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...