Bourse > Pharming group > Pharming group : S'envole après le feu vert de la FDA, "étape importante"
PHARMING GROUPPHARMING GROUP PHARM - NL0010391025PHARM - NL0010391025
0.312 € +4.70 %
0.300 €Ouverture : +4.00 %Perf Ouverture : 0.317 €+ Haut : 0.300 €+ Bas :
0.298 €Clôture veille : 7 184 360Volume : +1.76 %Capi échangé : 127 M€Capi. :

Pharming group : S'envole après le feu vert de la FDA, "étape importante"

(Tradingsat.com) - Pharming Group voit son cours de Bourse s'envoler de plus de 20% sur Euronext Amsterdam jeudi matin (+21,6% à 0,55 euro vers 10 heures). Les investisseurs se ruent sur le titre après l'annonce de l'approbation de la Food and Drug Administration pour le Ruconest, médicament phare de la société de biotechnologie, indiqué dans le traitement des crises aiguës d’angioedème chez les patients adolescents et adultes atteints d'angio-œdème héréditaire (AOH).

Sijmen de Vries, directeur général de Pharming, a salué "une étape très importante" pour sa société.

"Ruconest est une option de traitement [...] nécessaire pour les patients souffrant de crises aiguës d'angio-œdème héréditaire. Jusqu'à présent, aucun analogue recombinant de l’inhibiteur de la C1 estérase humain n'avait été approuvé par la FDA pour traiter les symptômes d'AOH », a commenté Carolyn J. Logan, PDG de Salix Pharmaceuticals, le partenaire commercial américain de Pharming Group.

La dirigeante souligne que "l'imprévisibilité de l'AOH peut rendre les patients inquiets quant à la survenue de leur prochaine attaque, c'est pourquoi il est important d'avoir un médicament qui peut être administré pour traiter une attaque".

Sur le plan financier, Pharming va percevoir un paiement d'étape de 20 millions de dollars de la part de son partenaire commercial américain Salix Pharmaceuticals, puis des royalties comprises entre 30% et 40% du chiffre d'affaires, en fonction du montant des ventes annuelles.

Selon les analystes de Roth Capital Parnters, le médicament « pourrait être lancé en septembre 2014 ». Selon le courtier, le meilleur profil de sécurité du produit par rapport aux traitements existants, au-delà de son efficacité, devrait lui permettre de concurrencer efficacement le Cinryse de ViroPharma, le Berinert des laboratoires CSL Behring, ainsi que le Firazyr (du britannique Shire).

Roth Capital Parnters, vise un objectif de cours de 3 dollars sur Pharming Group, soit un peu plus de 2,20 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...