Bourse > Pharming group > Pharming group : Poursuit sa flambée dans des volumes étoffés
PHARMING GROUPPHARMING GROUP PHARM - NL0010391025PHARM - NL0010391025
0.459 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.459 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 187 M€Capi. :

Pharming group : Poursuit sa flambée dans des volumes étoffés

PHARMING GROUPPHARMING GROUP

(Tradingsat.com) - Pharming Group, société de biotechnologie cotée sur Euronext Amsterdam (code mnémonique PHARM), poursuit lundi sa spectaculaire envolée. Après un bond de 11,5% vendredi, le titre flambe de plus de 20% (+24,6% à 0,628 euros à la mi-journée) à de nouveaux plus hauts depuis avril 2012.

La hausse des volumes d’échanges se confirme. Après les 144,7 millions de titres échangés vendredi (soit 40,4% du capital de la société), les volumes atteignent déjà 123,2 millions de titres aujourd'hui à 12 heures, témoignant du fort intérêt pour le titre, dont la capitalisation boursière a été multipliée par plus de 4 depuis le début de l'année (+330%).

Le titre n'est en effet pas inconnu de certains gérants. Il fait notamment partie depuis plusieurs mois du portefeuille du fonds Gestys Santé Biotech (de la société de gestion Gestys), dont il représentait 4,70% de l'encours au 31 janvier 2014.

Le mouvement acheteur sur le titre s’est brutalement amplifié mi-janvier avec l’autorisation reçue par le laboratoire pharmaceutique israélien Megapharm, partenaire de Pharming Group, pour commercialiser le médicament Ruconest en Israël.

Ruconest, candidat médicament phare de Pharming Group, est indiqué dans le traitement des crises aiguës d’angioedème chez l’adulte présentant un angioedème héréditaire (AOH) lié à un déficit en inhibiteur de la C1-estérase humaine.

Le titre a ensuite fait l'objet d'une étude très positive de la banque d'investissement Roth Capital Partners, qui a relevé le 21 janvier son objectif de cours sur Pharming Group à 3 dollars, contre un précédent cours cible de 2 dollars, tout en réitérant sa recommandation d' "Achat".

D'une part, les analystes de Roth Capital Partners sont confiants dans l’obtention du feu vert de la FDA pour le Ruconest aux Etats-Unis. D'autre part, ils ont identifié deux facteurs principaux à même de "propulser" - selon leurs termes - le cours de bourse de Pharming Group cette année.

Le premier est l’acquisition en novembre dernier par le groupe irlandais ViroPharma par le laboratoire américain Shire (fabricant du Cinrys, un concurrent du Ruconest) pour 4,2 milliards de dollars. Le second est le rachat récent par le groupe pharmaceutique Salix de son concurrent Santarus, partenaire américain de Pharming Group, pour 2,12 milliards de dollars.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI