Bourse > Pharming group > Pharming group : Nouveaux sommets, 2 propulseurs pour le cours de bourse
PHARMING GROUPPHARMING GROUP PHARM - NL0010391025PHARM - NL0010391025
0.446 € -1.55 %
0.450 €Ouverture : -0.89 %Perf Ouverture : 0.453 €+ Haut : 0.445 €+ Bas :
0.453 €Clôture veille : 739 133Volume : +0.18 %Capi échangé : 182 M€Capi. :

Pharming group : Nouveaux sommets, 2 propulseurs pour le cours de bourse

PHARMING GROUPPHARMING GROUP

(Tradingsat.com) - En forte hausse de près de 8% à 0,49 euro, Pharming Group, société de biotechnologie cotée sur Euronext Amsterdam (code mnémonique PHARM), inscrit vendredi de nouveaux sommets depuis mai 2012.

L’importance des volumes d’échanges (déjà 53,5 millions de titres, soit près de 15% du capital de la société) témoigne de la confirmation du vif intérêt des investisseurs.

Pharming Group affiche une progression spectaculaire de plus de 230% depuis le début de l’année. Le mouvement acheteur sur le titre s’est brutalement amplifié mi-janvier avec l’autorisation reçue par le laboratoire pharmaceutique israélien Megapharm, partenaire de Pharming Group, pour commercialiser le médicament Ruconest en Israël.

Ruconest, candidat médicament phare de Pharming Group, est indiqué dans le traitement des crises aiguës d’angioedème chez l’adulte présentant un angioedème héréditaire (AOH) lié à un déficit en inhibiteur de la C1-estérase humaine.

La banque d'investissement Roth Capital Partners a relevé le 21 janvier son objectif de cours sur Pharming Group à 3 dollars, contre un précédent cours cible de 2 dollars, tout en réitérant sa recommandation d' "Achat".

Non seulement les analystes de Roth Capital Partners sont confiants dans l’obtention du feu vert de la FDA pour le Ruconest aux Etats-Unis, mais ils ont identifié deux facteurs principaux à même de "propulser" - selon leurs termes - le cours de bourse de Pharming Group cette année.

Le premier est l’acquisition en novembre dernier par le groupe irlandais ViroPharma par le laboratoire américain Shire pour 4,2 milliards de dollars.

Il faut savoir en effet que le Ruconest de Pharming Group est un concurrent du Cinryse de ViroPharma et du Berinert des laboratoires CSL Behring, les trois médicaments contenant le même principe actif.

Ainsi, Roth Capital Partners estime que le Ruconest peut prendre des parts de marché importantes du traitement des crises aiguës d’angioedème chez l’adulte présentant un angioedème héréditaire (AOH), compte tenu de son coût de fabrication compétitif, de son profil de sécurité supérieur, de sa commodité d’emploi, et de sa forte efficacité, par rapport aux concurrents.

Deuxièmement, la banque d’investissement évoque le récent rachat par le groupe pharmaceutique Salix de son concurrent Santarus, partenaire américain de Pharming Group, pour 2,12 milliards de dollars…


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI