Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole Brent

BRN - MP0000000BRN
61.67 +2.68 %

Pétrole brent : Les parapétrolières profitent du rebond du baril après la trêve commerciale

lundi 3 décembre 2018 à 11h00
Le pétrole s'envole à la suite des annonces du G20

(BFM Bourse) - Conjuguée à l'annonce que Moscou et Ryad étaient disposés à prolonger leurs efforts pour limiter la production de pétrole, la trêve commerciale décrétée par Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping entraîne un rebond de plus de 5% du cours du baril. TechnipFMC et ArcelorMittal en profitent au premier chef.

Les cours du pétrole s'envolent lundi après la trêve commerciale conclue entre Pékin et Washington. Vers 10h30, le baril de Brent -la référence de brut européen- pour livraison en février grimpe de 5,16% à 61,71 dollars. Dans le même temps, le baril de "light sweet crude" texan (WTI), pour livraison en janvier, bondit de 4,7% à 53,06 dollars.

Une désescalade dans la guerre commerciale

En Argentine ce week-end, Washington a notamment décidé de suspendre pour trois mois l'application (initialement prévue le 1er janvier), de nouveaux droits de douane sur une partie des produits importés de Chine. Ce délai doit permettre aux deux premières puissances mondiales de s'entendre sur des "changements structurels" dans leurs relations commerciales. De fait, si la "guerre" que les deux États se livraient faisait craindre un ralentissement de la croissance, notamment chinoise, donc une chute de la demande d'or noir dans un contexte de surabondance de l'offre, la trêve conclue ce week-end rassure les investisseurs.

Les opérateurs sont d'autant plus enclins lundi matin à revenir sur le marché de l'or noir qu'une autre bonne nouvelle est venue de Buenos Aires ce samedi. Les chefs d'Etat russe et saoudien ont en effet annoncé qu'ils étaient disposés à "prolonger" leur accord de restriction de la production.Celui-ci devait en principe arriver à expiration à la fin de l'année et les États membres de l'Opep ainsi que leurs partenaires (dont la Russie) doivent se réunir à Vienne cette semaine pour en discuter. Avec ces nouvelles annonces, les analystes s'attendent désormais à une réduction de l'offre mondiale de l'ordre d'un millions de barils par jour, même si certains estiment que cela ne suffira peut-être pas combler tout l'écart sur les cours de pétrole brut - qui ont tout de même perdu 30% depuis début octobre...

Pétrolières et parapétrolières bien orientées à la Bourse de Paris

Vers 11h, les valeurs dont l'activité est liée au cours de l'or noir évoluaient en nette hausse sur la place parisienne. Parmi elles, Vallourec se distingue en signant l'une des plus fortes progressions du SBF avec un bond de 8,02% à 21,62 euros pour le producteur français des tubes en acier sans soudure. Dans le même temps, le titre du parapétrolier TechnipFMC évolue également en nette hausse, à +6,98% et 21,91 euros. Le supermajor Total s'adjuge pour sa part 2,88% à 50,58 euros, quand CGG (+5,28% à 1,4 euro), Schlumberger (+5% à 41,9 euros) ou encore Bourbon (+2,16% à 4,26 euros) réalisent aussi de jolies performances.

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat