Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole Brent

BRN - MP0000000BRN
- -

Pétrole brent : Le baril de pétrole se rapproche des 70 dollars avec la reprise qui s'amorce

mercredi 5 mai 2021 à 12h21
Le pétrole revient à proximité des 70 dollars

(BFM Bourse) - Soutenus par les déconfinements progressifs de plusieurs pays européens et la perspective de reprise des voyages, les cours du brut évoluent à un pic depuis début mars dernier.

Alors que les campagnes de vaccination s'intensifient et, qu'avec elles, le fameux retour "à la normale" semble se profiler, les cours des principales références de brut évoluent en hausse pour la troisième séance consécutive ce lundi. Après avoir repris près de 2% mardi et presque autant lundi, le baril de Brent s'apprécie encore de 1,22% et revient tutoyer le seuil des 70 dollars (à 69,72 dollars) peu après 11h, quand le baril de WTI texan se négocie à 66,44 dollars, en hausse de 1,17% par rapport à la veille.

Si la faiblesse de la demande indienne -compte tenu d'une situation sanitaire dramatique- avait dans un premier temps pénalisé les cours du brut mardi matin, ceux-ci se sont vivement retournés dans l'après-midi sur fond d'optimisme des investisseurs vis-à-vis de la reprise de la consommation, notamment en Chine et aux Etats-Unis, où la pandémie s'essouffle selon les dernières données de contaminations.

Déconfinements progressifs dans plusieurs pays européens

Enthousiasme conforté par les plans de déconfinements progressifs annoncés en Europe, suggérant une reprise d'activité dans plusieurs pays, "particulièrement ceux où le pourcentage de la population qui a reçu au moins une dose de vaccin avoisine 20 à 25%, comme la France et l'Italie", souligne une note de JBC Energy.

La France a ainsi mis fin ce lundi aux restrictions de déplacement entre départements, première étape du déconfinement progressif présenté par le gouvernement la semaine dernière. L'Italie est de son côté prête à accueillir de nouveau les touristes, a déclaré mardi le Premier ministre Mario Draghi à l'issue d'une réunion du G20 qui a placé le tourisme et les voyages au centre de la reprise post-Covid.

Plus d'un quart de la population de l'UE a désormais reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid (24,2% de la population française selon les données publiées à 11h ce mercredi), a salué mardi la Commission européenne, et plus de 9% de ses habitants sont désormais entièrement vaccinés selon un décompte de l'AFP.

Situation sanitaire préoccupante en Inde

La hausse des prix de l'or noir reste toutefois limitée par la situation en Inde, 3e consommateur mondial, aux prises avec une deuxième vague particulièrement violente avec près de 400.000 nouveaux cas quotidiens et un système sanitaire complètement asphyxié. "Le total de la demande indienne pour des produits comme l'essence, le diesel et le kérosène va plonger sous le seuil de 4 millions de barils par jour (mbj) en mai (contre 4,7 mbj en moyenne en 2020, NDLR), les nouvelles restrictions sanitaires plombant la mobilité", relève Lefteris Karagiannopoulos, analyste de Rystad Energy.

Il ajoute cependant que "malgré la demande en baisse en Inde, il est probable que le pétrole va regagner du terrain vers 70 dollars le baril dans les mois à venir à mesure que la demande mondiale revient en territoire positif".

L'Opep rouvre les robinets

Cet optimisme semble partagé par l'Opep+, comme en témoigne la décision du cartel et de leurs alliés de rouvrir progressivement leurs vannes à partir du mois de mai. Les 23 membres de l'alliance se sont en effet accordés pour augmenter chaque mois leur production pétrolière qu'ils réduisent volontairement depuis le début de la pandémie afin de maintenir les cours à flot. Les acteurs du marché continueront en outre de suivre cette semaine les négociations à Vienne -où siège l'Opep- pour tenter de sauver l'accord sur le nucléaire iranien.

La poursuite de la progression des cours observée ce mercredi est par ailleurs alimentée par l'annonce de l'American Petroleum Institute (API) d'une baisse plus forte que prévu des stocks de brut la semaine dernière (-1 million contre un consensus à +2,6 millions) aux Etats-Unis. Baisse que confirmera ou infirmera dans l'après-midi le rapport hebdomadaire des stocks américains de brut publié par l'Agence internationale de l'énergie, dont les chiffres font foi.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.50 % vs +32.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat