Bourse > Pepsico > Pepsico : Les ventes dépassent les attentes au quatrième trimestre grâce à Frito-Lay
PEPSICOPEPSICO PEP - US7134481081 PEP - US7134481081   SRD PEA PEA-PME
0.000 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.000 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Pepsico : Les ventes dépassent les attentes au quatrième trimestre grâce à Frito-Lay

PepsiCo a réussi des ventes meilleures que prévu au quatrième trimestrePepsiCo a réussi des ventes meilleures que prévu au quatrième trimestre

(Reuters) - PepsiCo a publié mardi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes de Wall Street, soutenu par la forte demande des produits de sa filiale Frito-Lay qui a contrebalancé la baisse des ventes des boissons sucrées.

Le groupe américain, connu aussi pour les jus Tropicana, a également annoncé un plan de rachat d'actions de 15 milliards de dollars (12,15 milliards d'euros) et une augmentation de 15% de son dividende.

Les ventes organiques, c'est-à-dire hors effets de change, acquisitions et cessions, de la filiale Frito-Lay, qui commercialise des aliments à grignoter sous les marques Doritos et Cheetos, ont progressé de 5% sur la période octobre-décembre 2017.

Les ventes organiques du pôle boissons en Amérique du Nord, qui comprend notamment la marque Gatorade, ont reculé de 3%, signe de la poursuite de la défiance des consommateurs américains vis-à-vis des boissons sucrées.

Le chiffre d'affaires total du groupe a légèrement augmenté à 19,53 milliards de dollars au quatrième trimestre, dépassant les attentes des analystes qui prévoyaient 19,39 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

PepsiCo a en revanche accusé une perte nette de 710 millions de dollars ou 50 cents par action, contre un bénéfice de 1,40 milliard de dollars (97 cents/action) un an plus tôt, liée à une charge exceptionnelle de 2,5 milliards de dollars due à la réforme fiscale aux Etats-Unis.

Hors éléments exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice de 1,31 dollar par action, légèrement supérieur à l'estimation moyenne des analystes qui était de 1,30 dollar.

(Sangameswaran S et Nivedita Balu à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2018 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...