Bourse > Ose immuno > Ose immuno : Reprise du recrutement dans l'essai Tedopi, l'action monte
OSE IMMUNOOSE IMMUNO OSE - FR0012127173 OSE - FR0012127173   SRD PEA PEA-PME
4.000 € +0.50 % Temps réel Euronext Paris
3.980 €Ouverture : +0.50 %Perf Ouverture : 4.000 €+ Haut : 3.980 €+ Bas :
3.980 €Clôture veille : 488Volume : +0.00 %Capi échangé : 57 M€Capi. :

Ose immuno : Reprise du recrutement dans l'essai Tedopi, l'action monte

(Tradingsat.com) - Ose Immunotherapeutics prend plus de 10% en Bourse ce jeudi à la Bourse de Paris après avoir repris le recrutement dans l’essai de Phase 3 de Tedopi dans le cancer du poumon avancé selon une nouvelle stratégie ciblant un groupe de patients en échec à un traitement par inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1/PD-L1.

"Cette décision repose sur la recommandation faite par l’IDMC (experts indépendants) au Comité de pilotage de l’essai. La classe des inhibiteurs de point de contrôle immunitaire devient le nouveau traitement standard du cancer du poumon avancé non à petites cellules (NSCLC), montrant une meilleure efficacité par rapport à la chimiothérapie en première et deuxième ligne de traitement", souligne la société dans son communiqué.

Après approbation par les autorités compétentes, le recrutement dans l’essai reprendra exclusivement dans le groupe précédemment défini dans le protocole : les patients en échec après traitement par inhibiteur de point de contrôle. Ce groupe de patients représente une population spécifique pour laquelle aucun traitement validé n’est disponible à ce jour et dont le besoin médical est fort.

Pour rappel, en juin 2017, la recommandation de l’IDMC avait conduit la société à suspendre temporairement le recrutement dans l’étude, tout en poursuivant le traitement des patients déjà inclus, dans l’attente de données cliniques plus avancées. La dernière recommandation de l’IDMC confirme par ailleurs le maintien de la suspension du recrutement des patients n’ayant pas reçu de traitement antérieur par inhibiteur de point de contrôle.

« Le bénéfice potentiel de notre combinaison de néoépitopes Tedopi® chez des patients en échec aux inhibiteurs de point de contrôle est soutenu par un rationnel immunologique fort qui pourrait conduire à un traitement de rupture après progression de la tumeur sous PD-1 ou PD-L1. Nous sommes très heureux de pouvoir reprendre l’essai de Tedopi® selon une stratégie de recrutement qui s’adapte aux évolutions rapides des pratiques cliniques dans le cancer du poumon avancé », commente Dominique Costantini, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...