Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

OSE IMMUNO

OSE - FR0012127173 SRD PEA PEA-PME
9.610 € -4.66 % Temps réel Euronext Paris

Ose immuno : Le vaccin anti-Covid en développement d'OSE apparaît moins dépendant des mutations des variants

mardi 30 novembre 2021 à 10h51
OSE Immunotherapeutics développe toujours son vaccin anti-Covid

(BFM Bourse) - Les cibles (ou épitopes) que reconnaît le vaccin CoVepiT d'OSE Immuno sur la molécule du coronavirus apparaissent indépendantes des mutations identifiées dans les variants actuels et émergents, tandis que les premières données cliniques montrent un très bon niveau de réponse chez les volontaires sains. En attendant de nouveaux résultats prévus au premier trimestre 2022, l'action décolle.

Le cours de la société nantaise de biotechnologies OSE Immuno bondit à son meilleur niveau depuis plus de deux mois mardi matin, en hausse de 12,77% à 11,48 euros vers 10h00, grâce à l'annonce de premiers résultats positifs sur son vaccin multi-cibles CoVepiT contre le Covid. En outre, si l'administration à de nouveaux volontaires demeure suspendue depuis juillet, les cliniciens ont constaté que les indurations apparues au point d'injection, qui avaient amené par précaution à interrompre les injections, s'étaient résorbées en quelques semaines pour la plupart des participants sans provoquer d'autres symptômes.

À la différence des vaccins les plus utilisés aujourd'hui, aussi bien celui d'AstraZeneca que ceux fondés sur l'ARN messager de Moderna et Pfizer, lesquels suscitent une réponse des lymphocytes B (qui en retour génèrent des anticorps), le candidat d'OSE Immuno met en action un type de globules blancs, les lymphocytes T, ce qui pourrait favoriser une réponse plus durable. En outre, CoVepiT se fonde sur une technologie de reconnaissance de marqueurs propres aux protéines du virus, appelés épitopes, reconnaissant en l'occurrence 11 épitopes différents du coronavirus ce qui donne au système immunitaire plusieurs possibilités de le reconnaître, éventuellement malgré des mutations.

Sélectionnés, à l'aide du spécialiste en intelligence artificielle MAbSilico, parmi un grand nombre de peptides issus de différentes protéines des virus SARS-CoV-2, en rapport avec des sites particulièrement "stables" sur l'enveloppe du virus, les épitopes de CoVepiT semblent indépendants des mutations identifiées dans les variants actuels et émergents.

Une efficacité pas altérée par des traitements immunosuppresseurs

Mardi avant Bourse, OSE Immunotherapeutics a annoncé que la réponse immunologique mesurée sur les huit volontaires ayant à ce stade reçu CoVepiT correspondait à l'efficacité attendue à six semaines après l'injection (critère principal de l'essai), avec une bonne immunogénicité des cellules T contre les épitopes viraux. "Des réponses Interféron-gamma élevées mesurées par Elispot sont observées chez 100% des participants, dès le 22ème jour et à la 6ème semaine. Ces résultats immunologiques sont significativement meilleurs que ceux obtenus chez des patients convalescents et confirment l'intérêt et le mécanisme d'action du vaccin sur la réponse T", a précisé la société.

En outre, de nouvelles études précliniques ont montré que l'intensité et la qualité de l'immunogénicité des cellules T induites par le vaccin CoVepiT n'étaient pas altérées par des traitements immunosuppresseurs concomitants comme des antimétabolites (le mycophenolate mofetil, MMF, immunosuppresseur freinant la prolifération des cellules B et T) ou par une forte déplétion des cellules B produisant des anticorps (observée avec le rituximab, utilisé dans des maladies auto-immunes et certains cancers). L'intérêt de générer des cellules T apparaît ainsi renforcé en particulier pour les patients immunodéprimés, qui n'obtiennent que de faibles réponses anticorps malgré l'administration répétée des vaccins actuellement homologués.

À ce jour, l'essai clinique de phase 1 (première étape des essais cliniques) est toujours suspendu en raison d'un nombre limité d'effets indésirables, quoique sans gravité : des indurations de type nodules au point d'injection. Depuis, annonce OSE, les données ont été analysées régulièrement avec le comité indépendant en charge de l'évaluation de la sécurité de l'essai (Safety Monitoring Committee) et le centre investigateur de Gand, en Belgique. Les indurations ont été résolues en quelques semaines pour la plupart des participants, sans réaction systémique, sans fièvre, ni inflammation, sans ulcération locale. Le suivi se poursuit et témoigne d'un bon profil de tolérance, indique la firme, en précisant que l'apparition d'indurations fréquentes a déjà été relevé pour d'autres vaccins qui induisent une réponse des cellules T (notamment le FLU-v, un vaccin à large spectre contre la grippe saisonnière de SEEK ou CoVac-1, un projet allemand également contre le coronavirus).

Une potentielle "protection à plus long terme"

"L'ensemble des premiers résultats générés, sur la tolérance et les résultats immunologiques, confirment que la plateforme d'épitopes modifiés agit en amplifiant la réponse des cellules T et permet d'envisager une protection à plus long terme. Pour les populations immunodéprimées, les recommandations actuelles portent sur l'administration de doses supplémentaires des vaccins déjà enregistrés pour tenter de renforcer la réponse anticorps, ce qui rend difficile actuellement l'accès à ces patients et le développement clinique de CoVepiT. Nous attendons au cours du premier trimestre 2022 les résultats supplémentaires d'immunogénicité à six mois sur la réponse T mémoire à long terme et s'ils sont positifs, nous préparerons une rencontre avec les Agences de santé pour proposer en priorité un développement chez les patients immunodéprimés", a expliqué Alexis Peyrolles, le DG d'OSE Immuno.

Cette approche thérapeutique d'épitopes modifiés a a déjà permis à l'entreprise d'obtenir une réponse T contre des antigènes tumoraux en oncologie, traduite par un bénéfice significatif en termes de survie pour le produit Tedopi dans le cancer du poumon non à petites cellules. "Ces nouveaux résultats CoVepiT confirment la valeur de notre plateforme d'épitopes, en particulier pour les populations les plus fragiles", ajoute le dirigeant.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur OSE IMMUNO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +44.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat