Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

OSE IMMUNO

OSE - FR0012127173 SRD PEA PEA-PME
6.180 € -1.28 % Temps réel Euronext Paris

Ose immuno : La biotech OSE Immuno se lance dans la lutte contre le Covid-19 en misant sur les lymphocytes T

mardi 5 mai 2020 à 18h10

(BFM Bourse) - À son tour, la firme nantaise s'est engagée contre le Covid-19. OSE s'appuie sur son expertise en immunologie en cherchant comment mobiliser directement un type de globules blancs appelés lymphocyte T, plutôt que de générer des anticorps (dont la réponse immunitaire peut être fluctuante et limitée dans le temps).

Après nombre de ses homologues tricolores, la société OSE Immunotherapeutics a dévoilé mardi soir son engagement dans la lutte contre Covid-19, à travers un projet visant à mettre au point un vaccin prophylactique contre le virus pandémique SARS-CoV-2.

Pour mener son programme, la firme nantaise s'appuie sur son expertise dans l'optimisation d'épitopes, des fragments de protéines présentes à la surface des cellules qui permettent au système immunitaire de reconnaître les cellules étrangères à éliminer des cellules "du soi". Sa technologie d'optimisation d'épitopes (ou de création de néo-épitopes) a déjà permis à OSE d'élaborer un traitement expérimental contre le cancer en combinant plusieurs néo-épitopes visant à accroître la réponse immune mémoire des lymphocytes T contre des cellules tumorales. Ce traitement a le mois dernier franchi avec succès la première partie d'un essai de phase 3, dernière étape clinique avant une demande d'homologation.

À partir d'approches bio-informatiques exploitant des algorithmes de prédictivité de l'immunogénicité dans le génome des virus, les équipes de recherche d'OSE Immunotherapeutics ont passé au crible un grand nombre de peptides issus de différentes protéines des virus SARS-CoV-2, SARS-CoV (responsable de l'épidémie de SRAS de 2002-2004) et MERS-CoV (apparu en 2012 au Moyen-Orient) et sélectionné les épitopes immuno-dominants issus de quatre protéines majeures des coronavirus. OSE Immunotherapeutics a collaboré avec la start-up tourangelle MAbSilico qui développe des solutions d'intelligence artificielle afin d'accélérer l'optimisation de ces néo-épitopes et de décupler leur capacité d'immunogénicité, pour induire une immunité mémoire cellulaire robuste.

Le projet de vaccin, baptisé Covepit, développé à base de néo-épitopes optimisés du SARS-CoV-2, "est complémentaire des approches conventionnelles ciblant les anticorps et pourrait contribuer significativement à la lutte contre Covid-19 en favorisant une recherche vaccinale prophylactique orientée vers les cellules T mémoires", explique le directeur scientifique d'OSE, Nicolas Poirier. (Schématiquement, le rôle des anticorps est plutôt de repérer les agents pathogènes, tels que les virus, et de les désigner aux cellules compétentes pour les éliminer alors que les lymphocytes T s'attaquent directement aux cellules infectées).

Or "La littérature COVID-19 rapporte l'intérêt des anticorps dans la lutte contre le virus, mais plusieurs études sur SARS-COV ou SARS-COV-2 ont montré que la réponse anticorps est très variable, pas toujours neutralisante et généralement assez limitée dans le temps", poursuit le dirigeant. "L'intérêt d'une réponse des lymphocytes T est par ailleurs décrit comme durable dans le temps, ce qui est nécessaire à l'élimination des cellules infectées et permet d'éviter le développement de formes graves". Cette voie d'action repose ainsi selon lui "sur un rationnel scientifique et un savoir-faire validé".

"Notre objectif est de mettre à profit notre expertise scientifique en immunothérapie, et en particulier l'utilisation de notre technologie Memopi, pour mettre au point un vaccin COVID-19 à base de peptides. C'est la même technologie qui nous a permis de développer Tedopi, un vaccin à base de néo-épitopes dans le cancer du poumon avancé dont nous avons démontré l'efficacité et la bonne tolérance dans cette indication. Nous espérons avoir les premiers résultats précliniques au début du deuxième semestre 2020 afin, si possible, de lancer une étude clinique avant la fin de l'année", a précisé le directeur général Alexis Peyroles.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur OSE IMMUNO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat