Bourse > Or > Or : la demande de la Chine en question
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 249.00 -0.47 %
1 244.80Ouverture : 1 247.40+ Haut : 1 244.80+ Bas :
+0.34 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : la demande de la Chine en question

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours de l'or ne parvient toujours pas à trouver des catalyseurs haussiers durables, et reste donc “scotché” à proximité immédiate des 1.300 dollars. Au terme premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.307,5 dollars (- 2,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) tout en demeurant stable à 971 euros.

Un intervenant commente qu'hier, l'once a d'abord connu une embardée en milieu d'après-midi à l'annonce des chiffres américains de l'inflation. Mais par la suite, elle a reperdu son avance alors que le dollar, principale de devise de négoce du métal jaune, continuait de s'apprécier contre les principales devises concurrentes.

En données “core” en effet, l'inflation aux Etats-Unis pour le mois de juin est ressortie légèrement au-dessous des attentes ainsi que du chiffre du mois précédent, à 1,9%. “Les investisseurs semblent avoir surtout apprécié que la croissance de ce noyau dur sur un an repasse en-dessous de 2%, à 1,9%. A leurs yeux, cela évite aux banquiers centraux de se trouver sous la pression d'une inflation 'trop forte'”, estiment ce matin les analystes d'Aurel BGC.

De plus, selon Commerzbank, le potentiel de progression du cours de l'once est limité à court terme : en juin, selon les statistiques douanières de la Suisse, important pays pour le commerce de l'or, la Chine n'a importé que 6 tonnes de métal jaune d'Helvétie, soit la moitié du chiffre constaté le mois précédent.

En outre, les chiffres de la région autonome de Hong Kong, attendus d'ici la fin de la semaine, devraient eux aussi témoigner d'une baisse des importations d'or de la Chine continentale, craint le spécialiste.

Notons cependant que l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, a cessé de se contracter : il est remonté de 803,3 à 804,8 tonnes entre lundi et mardi soirs.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent l'échec de l'once à se maintenir au-dessus de la résistance des 1.316,5 dollars. Le RSI, un indicateur technique, a viré baissier. Les spécialistes s'attendent donc à ce que les 1.298 puis la moyenne mobile à 50 jours, soit 1.294, soient testés d'ici peu.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI