Bourse > Or > Or : l'once rebondit mollement vers les 1.340 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 253.90 +1.38 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 254.10+ Bas :
+0.26 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once rebondit mollement vers les 1.340 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.338,5 dollars (+ 11,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 970,2 euros (+ 6,6 euros).

L'once s'apprête à terminer une semaine riche en évènements, tant monétaires et géopolitiques, sur des baisses de 46,5 dollars et de 25 euros, selon les cours de Londres.

En effet, les tensions géopolitiques entre la Russie et les pays de l'Ouest à propos de la Crimée commencent à inquiéter. Les Etats-Unis ont durci les sanctions visant Moscou en ciblant maintenant des pans entiers de l'économie russe, notamment l'énergie. Et l'Union européenne pourrait emboiter le pas à Washington. La prime de risque géopolitique ne doit donc pas être enterrée trop vite.

Mais d'un autre côté, la politique de la Fed va changer de nature. Les cambistes de Société Générale résument ainsi les derniers épisodes : 'la Réserve fédérale continue de préparer le terrain en vue d'une normalisation de la politique monétaire, ce qui conduit à réduire la sous-évaluation du dollar ainsi que l'extrême surévaluation de certaines devises émergentes'.

Si la Fed continue de diminuer son soutien à l'économie américaine (via les assouplissements quantitatifs) alors que la conjoncture s'améliore, elle a précisé mercredi ses intentions en matière de resserrement monétaire. Les déclarations de Janet Yellen laissent augurer d'un premier relèvement des taux quelque part autour de juin 2015. Rappelons que les taux courts de la Fed sont au plus bas, à 0-0,25%, depuis le 16 décembre 2008.

Le cours de l'or est sensible aux taux d'intérêt dans la mesure où le métal jaune ne rapporte rien. De ce fait, tout accroissement de l'écart entre son rendement (0%) et celui des produits de taux lui est défavorable.

En outre, l'appétit des acheteurs de métal physique semble plutôt limité actuellement.

Aucun changement n'était à signaler, hier soir, quant à l'encours de lingots formant la contrepartie de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares, stable depuis lundi à 812,8 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta s'inquiétaient, hier soir, des quatre séances consécutives de baisse subies par l'once sur le marché au comptant. Attention aux supports identifiés à 1.321 et 1.312, et ensuite à la moyenne mobile à 200 jours située à 1.298. La prochaine zone de résistance se situe entre 1.350 et 1.360 dollars.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI