Bourse > Or > Or : l'once corrige après son récent rally
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 265.00 -0.85 %
1 275.60Ouverture : 1 276.90+ Haut : 1 262.10+ Bas :
-0.83 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once corrige après son récent rally

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.264,5 dollars (- 11,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 932,2 euros (- 9 euros).

Comme le résume Société Générale, 'les marchés suivent de près les derniers développements (des combats) en Irak', où 'une nouvelle escalade ne peut pas être écartée', ainsi que l'évolution du 'contentieux entre l'Ukraine et Gazprom quant au règlement du gaz'. Mais l'once semble faire peu de cas de ces risques géopolitiques.

Selon les courtiers de Triland Metals, 'après un rally de 20 dollars, la tendance s'épuise de nouveau' et fait place à une configuration baissière. Triland met cependant en garde : l'appétit et les convictions des investisseurs restent des plus faibles en ce qui concerne l'or. Mais l'once a déjà beaucoup baissé. 'A long terme, les niveaux actuels pourraient bien se révéler très attractifs si l'inflation découlant des QE (les opérations de rachats d'actifs de la Fed en particulier et des banques centrales en général, ndnlr) venait à se matérialiser', ajoute Triland Metals.

En attendant, 'sur le marché physique, la demande ne donne guère de signes d'amélioration , les achats émanant d'Asie encore demeurant très sélectifs', commentaient récemment les spécialistes Matières premières de Standard Bank.

En outre, ajoutent les analystes de Walsh Trading, le comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine, qui se terminera demain, devrait se clore sur une réduction supplémentaire de dix milliards de dollars de l'enveloppe mensuelle consacrée aux rachats d'actifs obligataires. 'Le FOMC devrait recentrer l'attention des opérateurs sur l'état de l'économie américaine', indique Walsh Trading, plutôt que sur les facteurs géopolitiques.

Notons que l'encours de métal formant la contrepartie du SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde par son volume, s'est contracté de 4,2 tonnes entre vendredi et lundi soir à 782,9 tonnes. Ce faisant, cet indicateur de l'appétit pour l'or des investisseurs se rapproche de nouveau de son plus bas niveau annuel et depuis fin 2008, qui date du 23 mai dernier à 776,9 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent la résistance à la hausse qui s'est faite jour juste au-dessous des moyennes mobiles à 50 (1.285,99) et 200 jours (12.286,99). Ils estiment que la tendance haussière récente est 'bien tiède'. Le prochain support est identifié à 1.265.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...