Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ONCODESIGN

ALONC - FR0011766229 SRD PEA PEA-PME
14.220 € +0.14 % Temps réel Euronext Paris

Oncodesign : La biotech Oncodesign va séparer ses activités avec une OPA à la clé sur les services

vendredi 1 juillet 2022 à 11h09
Oncodesign va se séparer en deux groupes distincts

(BFM Bourse) - Spécialiste de la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves, le groupe va juridiquement séparer son activité de services (pour le compte des labos pharmaceutiques) et celle de développement de molécules pour son compte (biotech), chacune ayant désormais atteint une taille critique et une renommée internationale. Dans la foulée un fonds géré par Edmond de Rothschild va lancer une OPA sur la branche de services.

Approchant de ses trente ans d'existence -l'entreprise a été fondée en 1995- Oncodesign continue à ne rien faire comme les autres au sein d'un secteur français des biotechnologies où les actionnaires sont souvent (très) sollicités. La firme installée au pôle universitaire et hospitalier de Dijon, ainsi qu'au cluster de Paris-Saclay en région parisienne, et qui est également établie aux États-Unis et au Canada, a annoncé vendredi matin la séparation de ses deux métiers "Service", qui revendique plus de 600 clients dans une trentaine de pays à l'heure actuelle, et "Biotech" qui dispose d'un portefeuille de molécules et de cibles thérapeutiques diversifiées dont deux doivent entrer en stade clinique cette année, dans deux sociétés distinctes, parachevant la structuration annoncée en début d'année. La séparation sera suivie de l'acquisition par Edmond de Rothschild d'une majorité du capital d'Oncodesign Discovery Services (ODS) entraînant une OPA (offre publique d'achat) sur la branche services à 14,41 euros, soit deux fois le prix d'introduction originel d'Oncodesign, tandis que resterait coté Oncodesign Precision Medecine (OPM).

Cette opération "répond en tous points aux attentes des investisseurs qui exigeaient une transparence des deux activités et une meilleure valorisation de chacune des entités et de l’ensemble. Chaque activité va pouvoir déployer son potentiel de croissance, basé sur des années d’investissements dans la médecine de précision, et saisir les opportunités de croissance propres à chaque métier. Les efforts passés ont conduit à l’établissement pour la Biotech d’un portefeuille de projets en propre ou en partenariat, sur la base de la plateforme propriétaire de chimie médicinale Nanocyclix avec un programme RIPK2 qui entre en clinique, un programme LRRK2 sur la maladie de Parkinson en partenariat avec les Laboratoires Servier, et des programmes MRT émergeants à très fort potentiel, ainsi qu’une plateforme IA d’identification de nouvelles cibles thérapeutiques et d’optimisation de l’efficacité du processus de Drug Discovery. Concernant le Service, la résilience post-COVID de l’activité a démontré sa force, malgré la fin des subventions de GSK", a fait valoir Philippe Genne, le fondateur et PDG de l'entreprise (le Britannique avait cédé en 2015 son unique site de recherche français de Villebon-sur-Yvette à Oncodesign en lui accordant en sus un financement sur quatre ans pour le maintien d'une cinquantaine de salariés).

"C’est donc le moment pour séparer les métiers et donner à chacune des activités son autonomie propre, tout en favorisant la création de valeur maximale pour les investisseurs. Une séparation instaurera une dynamique nouvelle, solide et pérenne pour chaque entité, leader national dans son domaine. Enfin, cette séparation constitue un accélérateur de développement pour le portefeuille produits comme pour les services de Drug Discovery, et offre ainsi aux collaborateurs de chaque entité une nouvelle aventure humaine porteuse d’un avenir encore meilleur", a ajouté le dirigeant.

Oncodesign hors activité biotech valorisé 100 millions d’euros

Etape par étape, l'entreprise va filialiser d'ici au 30 septembre, avec effet rétroactif au 1er janvier, ses activités biotech/intelligence artificielle par voie d’apport d’actifs à sa filiale Oncodesign Precision Medicine (OPM). Cette séparation emporterait un transfert de dette à OPM pour un montant de 4,14 millions d'euros ainsi que des disponibilités évaluées à 4,92 millions d'euros. Les activités apportées ont par ailleurs été valorisées par un expert indépendant, Arthaud & Associés, à hauteur de 3,4 millions d’euros. Cette filiale sera alors cotée distinctement sur Euronext Growth, les actionnaires d'Oncodesign recevant des titres OPM sous forme de dividende en nature.

Dans un second temps, et sous réserve évidemment de la réalisation définitive de la scission de la branche biotech, Elyan Partners (conseil exclusif pour les fonds ERES d'Edmond de Rothschild) acquerrait auprès des actionnaires de référence d'Oncodesign (la société ne détenant plus alors que les activités de services) un bloc de contrôle représentant à date 52,17% du capital. Sous réserve de l’acquisition de ce bloc de contrôle et de "l’absence d’évènements susceptibles d’affecter durablement la continuité de l’exploitation", Edmond de Rothschild Equity Strategies IV SLP (ERES IV) déposerait un projet d’offre publique d’achat simplifiée portant sur le solde des titres au même prix que celui retenu dans le cadre de l’acquisition du bloc de contrôle, soit 14,41 euros par action. Si le seuil de retrait est atteint après cette offre, un retrait du titre de la cote serait mis en oeuvre.

Le prix par action valorise Oncodesign hors activité biotech à environ 100 millions d’euros sur une base entièrement diluée, soit davantage que ne l'était l'ensemble du groupe (63 millions d'euros) préalablement à l'annonce.

A titre indicatif, Oncodesign avait été introduit en Bourse à 7,34 euros par action, sur la base d'une capitalisation de 44,5 millions d'euros. L'entreprise n'a pas fait appel à l'épargne publique depuis mais les membres du comité de direction se sont renforcés au capital.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ONCODESIGN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.20 % vs +16.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat