Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NOVACYT

ALNOV - FR0010397232 SRD PEA PEA-PME
3.520 € +5.07 % Temps réel Euronext Paris

Novacyt : Dopé par les besoins de dépistage du coronavirus, le fournisseur de tests Novacyt s'envole en Bourse

vendredi 28 février 2020 à 10h45
Novacyt fait le point sur son test de dépistage du coronavirus et flambe encore

(BFM Bourse) - Fort d'un premier accord important de distribution pour son test pour le Covid-19 développé par Primerdesign, sa division de diagnostic moléculaire, la firme franco-britannique continue de flamber dans un marché parisien en proie à la panique. Sur un mois, le titre Novacyt s'envole pratiquement de 800% !

Plébiscite pour le diagnostic moléculaire développé par Novacyt pour le coronavirus, l'épidémie de pneumonie virale qui touche désormais une cinquantaine de pays (pour 83 700 personnes infectées et plus de 2850 décès selon le dernier bilan). À contre-courant d'un marché parisien qui panique depuis lundi -comme l'ensemble des plus grandes places boursières mondiales- ce spécialiste du diagnostic in vitro fait mieux que son épingle du jeu... Encore en hausse de 25,6% à 1,648 euro à 10h50, le titre Novacyt s'est littéralement envolé depuis le 30 janvier dernier et l'annonce du lancement d'un nouveau test moléculaire, avec un bond de 785% (!). La capitalisation boursière franchit ainsi le seuil des 100 millions d'euros pour la première fois de l'histoire de la société issue du rachat du britannique Primer Design par le français Novacyt en 2016, à 112 millions d'euros précisément.

La nouvelle flambée du titre -dans un marché parisien qui ne cesse de creuser ses pertes (-3,8% pour le CAC à 10h55)- intervient alors que la société a annoncé vendredi avant Bourse la signature d'un premier accord "majeur" de distribution en Asie et d'un accord d'Original Equipment Manufacturer (OEM) avec un groupe de santé américain pour la fabrication et la vente de ses tests (à fins de recherche uniquement) de détection du coronavirus.

Le premier accord a été conclu avec une société mondiale de sciences de la vie, dont le nom n'est pas divulgué, et qui distribuera le test dans deux territoires asiatiques hors de la Chine continentale. Soumises à l'approbation locale d'utilisation d'urgence, les ventes initiales devraient s'élever à 2,5 millions d’euros au cours des six premiers mois (entre mars et septembre) de l'accord, indique Novacyt.

À date, Primerdesign (qui est désormais la division de diagnostic moléculaire du groupe) a déjà vendu pour 1,1 million d’euros de tests au marquage CE et d'utilisation à des fins de recherche uniquement (RUO). La biotech se félicite du "fort niveau d'intérêt pour ses produits" depuis le lancement : "La valeur des devis a augmenté de manière significative car Novacyt est actuellement en discussion active avec les représentants d'un certain nombre de pays qui ont un besoin aigu de tests dans le cadre de leurs programmes nationaux de dépistage. En raison du grand intérêt suscité par le test Covid-19 de Primerdesign et de la nature en rapide évolution de cette épidémie, la société ne peut pas prévoir avec certitude le taux de conversion de ces enquêtes en cours en commandes" est-il précisé dans le communiqué.

En outre, comme annoncé précédemment, le test Primerdesign est actuellement examiné par la Food and Drug Administration (FDA) américaine -avec qui la biotech est en contact régulier- en vue d'une approbation d'utilisation d'urgence, ce qui permettrait d'utiliser le test pour le diagnostic clinique de la Covid-19 aux États-Unis.

Le groupe dirigé par Graham Mullis précise travailler également avec les autorités de santé britanniques, notamment avec le PHE (Public Health England) qui a publié des directives sur les tests à l'intention du NHS. Le PHE a invité les fabricants de produits de diagnostic (y compris Primerdesign) à soumettre des tests à un processus d'évaluation formel, qui devrait s'achever le mois prochain.

D'autres autorités sanitaires dans le monde ont approuvé des tests à usage d'urgence de fabricants locaux et "beaucoup d'entre elles sont également en train de revoir le test Primerdesign" signale Novacyt.

Son directeur général se dit "extrêmement heureux de l'intérêt commercial manifesté jusqu'à présent pour notre test et de pouvoir soutenir la réponse mondiale visant à surveiller et à contenir l'épidémie de Covid-19".

"Les deux contrats annoncés aujourd'hui renforcent la rapidité avec laquelle la réponse à ce virus se développe et montre notre engagement à soutenir ces efforts partout dans le monde" note-t-il. Et Graham Mullis de vanter les mérites de son produit: "Nous pensons que le test Primerdesign reste l'un des tests les plus rapides et les plus précis disponibles (...) tout en étant stable pour les expéditions sur de longues distances sans qu'il soit nécessaire de recourir à des spécialistes de la chaîne du froid. "Il est également conçu pour fonctionner sur de multiples plateformes de tests moléculaires couramment utilisées dans le monde entier".

"Je suis fier de l'équipe qui travaille extrêmement dur pour relever les défis réglementaires et de fabrication afin de mettre notre test à la disposition du plus grand nombre possible de pays touchés" conclut le dirigeant.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NOVACYT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -5.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat