Bourse > Nokia > Nokia : Nouveau décrochage après la dégringolade d'hier
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681NOKIA - FI0009000681
4.842 € -1.65 % Temps réel Euronext Paris
4.887 €Ouverture : -0.92 %Perf Ouverture : 4.898 €+ Haut : 4.825 €+ Bas :
4.923 €Clôture veille : 3 996 700Volume : +0.07 %Capi échangé : 28 258 M€Capi. :

Nokia : Nouveau décrochage après la dégringolade d'hier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après sa dégringolade de 17% hier, due à un nouvel avertissement sur ses résultats, Nokia repart de plus belle à la baisse mercredi matin, les analystes se montrant loin d'être tendres sur le groupe.

Tous les spécialistes abaissent leurs prévisions sur l'équipementier finlandais, à commencer par UBS, qui évoque une 'transition difficile' et le risque inhérent aux lourdes restructurations chez les acteurs de la haute-technologie.

'Les grandes questions autour du dossier d'investissement Nokia vont être à partir de maintenant (1) jusqu'à quel niveau vont tomber ses parts de marché dans les smartphones, (2) quel est le point de départ pour une amélioration des marges sous l'effet des réductions de coûts et (3) quelle est la capacité de différenciation de Nokia à partir de Windows Phone à long terme', s'interroge le bureau d'études, qui abaisse son objectif de 6,3 à 4,6 euros, tout en conservant son opinion 'neutre' sur la valeur.

Quasi systématiquement, le choix du système d'exploitation pour mobiles de Microsoft se situe au coeur des questions des analystes.

'Sur le long terme, la théorie repose sur le succès de l'écosystème Windows Mobile, mais en attendant l'activité basée sur le Symbian s'érode plus vite que prévu', indique Morgan Stanley, qui reste à 'sous-pondérer' avec un objectif ramené à 4,5 euros.

Crédit Suisse, qui est à 'sous-performance', réduit de son côté son objectif de cours de 5,5 à 4 euros.

Il met particulièrement en évidence 'les pertes continues de parts de marchés au profit d'Android et Apple, qui devrait ramener la part de marché de Nokia de 34% en 2010 à 17%/14% en 2011/2012'.

Crédit Suisse précise que la situation pourrait encore se dégrader si Apple venait à lancer un téléphone iPhone d'entrée de gamme en 2012.

Cotée à la Bourse d'Helsinki, l'action lâchait 7,4% à 4,4 euros mercredi matin, après avoir abandonné jusqu'à 10% en début de matinée.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...