Bourse > Nokia > Nokia : L'Etat finlandais entre au capital de Nokia, prend 3,3%
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681 NOKIA - FI0009000681   SRD PEA PEA-PME
5.158 € -1.30 % Temps réel Euronext Paris
5.226 €Ouverture : -1.30 %Perf Ouverture : 5.226 €+ Haut : 5.158 €+ Bas :
5.226 €Clôture veille : 58 787Volume : +0.00 %Capi échangé : 29 047 M€Capi. :

Nokia : L'Etat finlandais entre au capital de Nokia, prend 3,3%

L'Etat finlandais prend 3,3% de NokiaL'Etat finlandais prend 3,3% de Nokia

par Jussi Rosendahl

HELSINKI (Reuters) - L'Etat finlandais a investi 844 millions d'euros pour constituer une participation de 3,3% dans Nokia et conforter l'influence nationale sur l'équipementier télécoms.

La déconfiture de Nokia, acteur dominant du marché mondial des équipements télécoms il y a une dizaine d'années, a contribué à un marasme économique dont la Finlande commence seulement à sortir.

Nokia et Miscrosfot, qui a repris l'activité de production de téléphones mobiles du groupe finlandais en 2014, ont supprimé des milliers d'emplois dans le pays.

Repositionné sur les équipements de réseaux, Nokia emploie désormais environ 6.300 personnes sur une population active totale de 102.800 personnes en Finlande.

"Conformément à notre mandat, nous renforçons et stabilisons la propriété nationale de cette entreprise très importante au niveau national", a déclaré Antti Makinen, le directeur général de Solidium, l'organisme gérant les investissements de l'Etat finlandais.

Solidium a constitué sa participation dans Nokia dans les premiers mois de cette année et a réduit sa participation dans l'opérateur télécoms suédois Telia, le sidérurgiste SSAB et la holding Sampo pour la financer.

Son directeur général a précisé que Solidium ne réclamerait pas de siège au conseil d'administration de Nokia lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires prévue en mai mais que la question pourrait se poser à l'avenir.

"Pour la Finlande, Nokia est évidemment un sujet d'intérêt et son actionnariat a été extrêmement dispersé", a dit le ministre finlandais de l'Economie, Mika Lintilä.

"Solidium est désormais un actionnaire significatif et il sera entendu à l'avenir quand la question des sièges au conseil d'administration sera discutée", a-t-il ajouté.

(Jussi Rosendahl, Claude Chendjou et Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2018 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...