Bourse > Nexity > Nexity : Chute avec son résultat net 2011
NEXITYNEXITY NXI - FR0010112524NXI - FR0010112524
49.915 € +0.43 % Temps réel Euronext Paris
49.650 €Ouverture : +0.53 %Perf Ouverture : 50.320 €+ Haut : 49.635 €+ Bas :
49.700 €Clôture veille : 128 795Volume : +0.23 %Capi échangé : 2 761 M€Capi. :

Nexity : Chute avec son résultat net 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nexity chute de 6,9% à 21,8 euros, à la suite de la publication d'un résultat net 2011 plus que divisé par deux à 54,2 millions d`euros pour 2011, pénalisé par une dépréciation du goodwill pour 88,9 millions.

Le résultat opérationnel courant du groupe immobilier, hors charges liées au projet Nexity Demain, s`est élevé à 211,6 millions, soit une marge de 8,1% contre 7,5% un an plus tôt.

Le chiffre d`affaires s`établit à 2.603 millions d`euros, en repli de 4% à périmètre constant du fait de l`impact du sinistre intervenu sur Basalte (en l`absence duquel le chiffre d`affaires de l`immobilier d`entreprise aurait progressé) et d'un effet de base pour les autres activités (cession d`un immeuble de bureau en 2010).

Le carnet de commandes à fin décembre 2011 est proche de ses plus hauts historiques. En hausse de 21%, grâce notamment par les importantes commandes tertiaires signées au premier semestre, il représente l`équivalent de 19 mois de l`activité de promotion de Nexity.

Pour 2012, le groupe vise un chiffre d`affaires supérieur à 2,6 milliards d`euros et un résultat opérationnel courant supérieur à 200 millions d`euros, hors charges liées au projet Nexity Demain. Il va proposer un dividende de deux euros par action au titre de 2011.

Gilbert Dupont reste à 'accumuler' sur Nexity, appréciant son modèle diversifié et son rendement élevé. 'La trésorerie pléthorique, nos prévisions de FCF à trois ans, et l'absence de projets structurants de croissance externe, nous confortent dans l'idée que Nexity pourrait continuer à offrir un rendement non négligeable', explique-t-il.

Toutefois, l'analyste considère que le titre manque de catalyseurs à court terme: 'le newsflow devrait être négatif au premier semestre (réservations probablement sous pression), et nous manquons de visibilité dans le logement jusqu'au moins les élections présidentielles'.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...