Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NEOVACS

ALNEV - FR0004032746 SRD PEA PEA-PME
0.210 € -3.89 % Temps réel Euronext Paris

Neovacs : La confirmation du partenariat avec CKD Pharma soutient Néovacs en Bourse

vendredi 12 octobre 2018 à 10h27
Neovacs soumet un dossier pour son nouveau vaccin anti-lupus

(BFM Bourse) - Le partenariat conclu par Néovacs avec Chong Kun Dang Pharmaceutical en vue de la mise sur le marché coréen de son traitement du lupus suit son cours. Ce dernier pourrait être désigné "médicament orphelin" sur ce marché. L'action prend 3,3%.

La société de biotechnologie française spécialisée dans la recherche et le développement de vaccins thérapeutiques pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires chroniques, a indiqué jeudi que son partenaire sud-coréen CKD, à la suite des résultats de phase 2b, comptait poursuivre le développement du vaccin IFNa Kinoïde. Signé en 2015, l'accord de licence accord à CKD les droits de commercialisation exclusifs d'IFNa Kinoid en Corée du Sud. Après avoir reçu 1 million d'euros d'acompte, Néovacs est éligible à 4 millions d'euros supplémentaires en fonction du franchissement des prochaines étapes règlementaires. Le titre en profite pour rebondir de 3,3% vers 10h30.

Contrairement aux États-Unis ou à l'Europe, le lupus est une maladie qualifiée d'orpheline en Corée du Sud, avec un nombre de cas estimé à environ 10.000, souligne Invest Securities. Quand à la désignation ODD, elle peut permettre le développement clinique accéléré d'IFNa Kinoid en Corée du Sud. L'essai de phase 3 ne serait alors plus nécessaire, selon le bureau d'études.

Une piste alternative de développement en phase 3

Ce rebond en Bourse de Neovacs intervient après deux dernier jours de baisse -à l'image des Bourse mondiales- et une chute de 43% depuis le 1er janvier. Sur le mois, le titre perd tout de même plus de 24%, pénalisé entre autres par des résultats de l'étude internationale de phase 2b sur ce nouveau vaccin qui n'avait pas atteint son objectif principal 36 semaines, fondé sur le score BICLA, bien que l’étude ait montré des tendances positives pour les critères secondaires: 23% de variation du LLDAS (une autre mesure de l'activité de la maladie) et 15% du SRI-4. "L’idée serait ainsi de réaliser une phase 3 en partenariat avec le score LLDAS en critère principal, tout en s’assurant que les autorités réglementaires seraient ouvertes pour accepter un tel dossier clinique pour une indication avec très peu d’options thérapeutiques", analyse Invest Securities.

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NEOVACS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.50 % vs -3.95 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat