Bourse > Natixis > Natixis : Vallourec chute en Bourse après une décision antidumping aux USA
NATIXISNATIXIS KN - FR0000120685KN - FR0000120685
6.387 € +0.46 % Temps réel Euronext Paris
6.340 €Ouverture : +0.74 %Perf Ouverture : 6.444 €+ Haut : 6.335 €+ Bas :
6.358 €Clôture veille : 6 963 680Volume : +0.22 %Capi échangé : 20 036 M€Capi. :

Natixis : Vallourec chute en Bourse après une décision antidumping aux USA

Vallourec chute en Bourse après une décision antidumping aux USAVallourec chute en Bourse après une décision antidumping aux USA

par Michel Rose

PARIS (Reuters) - L'action Vallourec accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 mercredi à la Bourse de Paris, pénalisée par une décision antidumping des autorités américaines défavorable aux sociétés fabricant des tubes d'acier soudés aux Etats-Unis.

Dans une décision préliminaire rendue mardi, le Département du Commerce américain a rejeté une demande de sociétés basées aux Etats-Unis d'instaurer des barrières douanières contre des exportateurs asiatiques de tubes soudés, notamment coréens, accusés de dumping.

Une porte-parole de Vallourec, qui ne fabrique que des tubes d'acier sans soudure, a indiqué que le groupe s'était associé à cette démarche.

Le Département du Commerce a jugé que des importations en provenance des Philippines, d'Arabie Saoudite, de Taïwan, de Thaïlande, de Turquie, d'Ukraine et du Vietnam relevaient du dumping mais a considéré que cette pratique ne concernait pas les groupes sud-coréens Hyundai Hysco et Nexteel Co.

Vallourec, qui a réalisé 29% de son chiffre d'affaires en Amérique du Nord en 2012, est un des principaux fabricants de tubes d'acier sans soudure aux Etats-Unis. Il a ainsi investi 650 millions de dollars dans la construction d'une usine dans l'Ohio afin de profiter du boom actuel sur le gaz de schiste outre-Atlantique.

DÉCISION DÉFINITIVE CET ÉTÉ

Vers 15h00, Vallourec chute de 4,7% tandis que le CAC 40 (-0,03%) et le SBF 120 (-0,01%) sont quasiment stables.

Vallourec et le fabricant italien de tubes d'acier Tenaris (-6,12%) comptent parmi les plus fortes baisses de l'indice européen Stoxx 600.

"On s'attendait à ce que la Corée du Sud soit également touchée par la décision, ce qui aurait été une bonne nouvelle", a dit un trader parisien.

"Nombre d'intervenants estimaient que la clef du retour à la capacité de fixer les prix (pricing power) résidait dans la réduction des importations en provenance de Corée du Sud", observe Julien Laurent, analyste chez Natixis.

"Je pense que le consensus sera amené à abaisser un peu ses estimations de bénéfice par action. Pour Tenaris, je pense que cette révision pourrait dépasser 5%", ajoute-t-il.

Les fabricants américains de tubes d'acier soudés réclamaient l'instauration de droits de douane allant jusqu'à 240% sur les importations venant d'Inde, 158% sur la Corée du Sud, 118% sur la Thaïlande et 111% sur le Vietnam pour compenser des ventes qu'ils jugent en dessous des prix du marché.

Dans un communiqué, le Département du Commerce américain a indiqué qu'il rendrait sa décision définitive autour du 8 juillet. La Commission américaine du commerce international devrait ensuite la valider ou non le 21 août.

Avec Blaise Robinson et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...