Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NATIXIS

KN - FR0000120685 SRD PEA PEA-PME
4.001 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Natixis : En dépit d'un troisième trimestre meilleur qu'attendu, Natixis corrige en Bourse

vendredi 8 novembre 2019 à 10h40
Natixis recule nettement en Bourse vendredi matin

(BFM Bourse) - Malgré un bond de 16% de son bénéfice net organique et le relèvement de son objectif de solvabilité pour 2020, la filiale cotée du groupe bancaire BPCE subit des prises de bénéfices vendredi. Il faut dire que Natixis a enregistré plus de 25% de hausse en l'espace d'un mois.

Un troisième trimestre meilleur que prévu pour Natixis, mais visiblement déjà intégré par le marché. La banque d'investissement, de gestion et de services financiers a dévoilé jeudi un bénéfice net de 415 millions d'euros pour le compte de son troisième trimestre clos fin septembre, en baisse de 1,7% en données publiées mais en hausse de 16% corrigé des effets de périmètre, Natixis ayant revendu il y a quelques mois ses activités de financements spécialisés à sa maison-mère BPCE. Ce résultat net ressort nettement au-dessus du consensus établi par Reuters à 377 millions d'euros.

Malgré ce bénéfice net supérieur aux attentes des analystes, Natixis lâche 5,1% à 4,12 euros, la plus forte baisse sur le SBF 120 à ce stade. Une correction à mettre en perspective avec la progression de plus de 25% quasiment en droite ligne du titre en l'espace d'un mois seulement. Un rebond qui avait permis d'effacer une partie de la baisse subie depuis fin mai, occasionnée notamment par les déboires d'une des boutiques de gestion d'actifs du groupe, H2O.

Outre ce bénéfice net meilleur qu'attendu, la banque d'investissement a également relevé son objectif de solvabilité financière pour l'exercice 2020, visant désormais un ratio "common equity tier 1" (ou CET1) de 11,2%, contre un objectif précédemment fixé à 11%. À fin septembre, ce ratio CET1 est ressorti à 11,5%, "nettement supérieur à l’objectif 2020" précise le communiqué.

Le directeur général de Natixis François Riahi s'est félicité de ce troisième trimestre au cours duquel le groupe a enregistré des "résultats satisfaisants". "Tous nos métiers sont en croissance, nos coûts sont maîtrisés et notre solvabilité est renforcée, ce qui démontre la pertinence de nos choix stratégiques" ajoute-t-il.

Le produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires pour le secteur bancaire) sous-jacent -hors éléments exceptionnels- s'établit ainsi à 2,28 milliards d'euros sur la période juin-septembre, en hausse de 7% sur un an. Quant à son RoTE (pour "Return on Tangible Equity"), qui détermine la rentabilité sur capitaux propres tangibles (soit l'actif net de la banque retraité des immobilisations incorporelles et écarts d’acquisition), il a atteint 9,5% au troisième trimestre.

Natixis a par ailleurs décidé de se concentrer à l'avenir sur "le développement et le renforcement de ses expertises actuelles plutôt que sur les acquisitions". La banque a ainsi réduit son budget dédié aux acquisitions de 200 millions d'euros pour le ramener à 800 millions d'euros sur la période 2018-2020. Elle a déjà réalisé pour 500 millions d'euros d'opérations de croissance externe avec les services et moyens de paiement et la gestion d'actifs comme cibles prioritaires. Natixis a ainsi finalisé récemment l'acquisition du spécialiste des paiements Oney Bank, après avoir pris une participation dans la société de gestion d’actifs américaine WCM Investment Management en juillet 2018.

Lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, François Riahi a souligné "les valorisations actuellement élevées, voire très élevées sur les paiements". "Sur la gestion d'actifs, a-t-il ajouté, on est focalisé à la fois sur le projet avec la Banque Postale Asset Management (rapprochement dans la gestion de taux euros, NDLR) et sur le renforcement de notre modèle".

Pour rappel, ce projet vise à rapprocher différentes activités de gestion d'Ostrum Asset Management (filiale de Natixis) et de la Banque Postale Asset Management et entend "créer une société de gestion, spécialiste européen de la gestion assurantielle et de la gestion de taux euros avec l'ambition d'en faire un acteur 100% en conformité avec les principes de l'investissement socialement responsable (ISR)”. BPCE avait annoncé, fin juillet dernier, avoir "franchi une étape importante dans les discussions avec La Banque Postale, en fixant les grands principes des différents volets du partenariat industriel".

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NATIXIS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +19.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat