Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Vers un peu plus de retenue à l'approche de rendez-vous monétaires

lundi 9 décembre 2019 à 15h25

(BFM Bourse) - Alors que la fin de semaine dernière a rimé avec réaction de contestation, les investisseurs s'appuyant sur le contenu du rapport fédéral sur l'emploi pour retracer une grande partie de pertes subies lundi 02/12, le début de cette semaine risque d'avoir une tonalité beaucoup plus prudente, à l'approche d'une date clef dans le conflit commercial sino-américain, et avec deux rendez-vous des grandes banques centrale de part et d'autre du Pacifique (Fed mercredi et BCE jeudi). Par ailleurs, la nouvelle contraction des exportations chinoises, selon les chiffres officiels, pour le mois de novembre, sont de nature à inviter les investisseurs à un peu plus de retenue.

Point d'orgue statistique de la seconde partie de la semaine passée , le rapport NFP (Non-Farm Payroll) proposé par le Département américain du Travail, est tombé et il est... particulièrement bon ! Une mauvaise surprise aurait probablement eu des effets ponctuellement négatifs sur les classes d'actifs à risque, tant la Fed s'applique à rappeler de façon récurrente la bonne santé du marché de l'emploi à chacun de ses grands rendez-vous. Justement, le FOMC mercredi ne manquera pas d'étayer sa décision d'un très probable maintien des taux directeurs fédéraux, à un taux inférieur à 1.75%), avec l'argument de la santé de l'emploi.

Décortiquons dans un premier temps le contenu du rapport, qui une fois n'est pas coutume marque un contre-pied spectaculaire à l'enquête du cabinet en RH ADP, publié mercredi. Le taux de chômage, attendu à un niveau stable, à 3,6% de la population active, est ressorti en baisse à 3.5%. Dans une économie proche du plein emploi, le secteur privé a créé (hors agriculture) 266 000 postes en novembre, soit plus de deux fois plus qu'en octobre, dépassant allègrement une cible à 181 000 postes... Seule la dynamique des salaires, sans pour autant constituer une source d'inquiétude, est restée stable à +0.2% de rythme mensuel, là où le consensus pouvait laisser augurer une dynamique un peu plus franche.

Au-delà des deux grands rendez-vous monétaires de la semaine (Conseil des Gouverneurs et FOMC), les investisseurs vont devoir composer avec un calendrier macroéconomique riche, avec en particulier les chiffres de la productivité dès demain, l'indice des prix à la consommation mercredi, les prix à la production jeudi, et les ventes au détail vendredi. En revanche aucune statistique majeure ne figure à l'agenda concernant les Etats-Unis ce lundi.

Côté valeurs, la star du Nasdaq se nomme Synthorx ce lundi. Le géant pharmaceutique français Sanofi va lancer une OPA à 2,5 milliards de dollars pour acquérir la biotech californienne. Le prix proposé (68$ l'action) représente une prime de plus de 170% sur la base du cours de clôture de vendredi, à proximité immédiate des 25$.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sur des niveaux de cours très fermes, l'indice phare des valeurs technologiques a amorcé lundi dernier la définition de l'amplitude d'une consolidation à venir. Légitimement, l'indice a amorcé un "retracement" correctif, sans purge, après une avancée continue depuis le 03 octobre et plus généralement, depuis la fin du mois de décembre 2018. Cela a permis la définition, courte et désormais achevée, de l'amplitude de la consolidation des prochaines séances.

Le déroulé de la séance de mardi 03/12, visible synthétiquement en un seul coup d'oeil sur la bougie correspondante laissait augurer dès la séance de mercredi une réaction de contestation acheteur, tant la peur de manquer une occasion d'achat est grande. Soit pour rappel, un biais comportemental qui colle au marché actuel, sur différentes classes d'actifs à risque au demeurant.

Cette réaction, certes dans des proportions mesurées, s'est effectivement construite, avec le concours de l'ensemble des sous-secteurs technologiques; et il est intéressant de noter que le gap d'ouverture n'a pas été comblé: les cotations de la séance de mardi 03/12 ont donc été isolées. La séance de jeudi 05/12 n'a fait que confirmer, avec une précision chirurgicale, cette préservation de gap (intervalle sans cotation). Et la séance de vendredi 06/12, par son gap au coeur même du mouvement réactionnaire, a montré toute l'impatience d'un camp acheteur qui sera précocément prêt à davantage d'offensives.

La prochaine résistance se situe à 8 705 points.

A terme, une consolidation courte, de part et d'autre du gap de vendredi, est privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 8705.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 8339.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Vers un peu plus de retenue à l'approche de rendez-vous monétaires (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +0.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat