Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Le feu reste vert

vendredi 13 décembre 2019 à 15h06

(BFM Bourse) - Perspectives d'un accord a minima sur le commerce sino-américain, perspective d'un Brexit au 31/01/2020... Le marché, déjà euphorique avant même que ces verrous ne sautent, ne devrait pas changer de psychologie de marché. Hier, le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique et par nature fortement dépendant de la qualité des relations commerciales trans-pacifiques, réagissait particulièrement bien à un tweet de Trump annonçant l'imminence d'un pré-accord commercial avec Pékin, éloignant la perspective douloureuse des surtaxations de produits chinois prévues initialement ce dimanche (15/12). L'indice a gagné 0,73% à 8 717 points, inscrivant de nouveaux sommets annuels.

Washington semble donc avoir accepté le principe d'une suspension de l'application de certains droits de douane visant des produits chinois importés, en principe à partir de dimanche, et d'en réduire d'autres, en échange d'une promesse de Pékin d'accroître ses achats de produits agricoles américains à compter de janvier 2020. La Chine s'engagerait à acheter à acheter pour 50 milliards de dollars de produits agricoles américains en 2020, soit environ le double de ses achats pour l'année 2017.

S'il est confirmé, cet accord aussi minime qu'il soit aurait au moins le mérite d'éloigner la perspective d'un nouveau durcissement du conflit alors que les États-Unis étaient censés relever, dimanche, les droits de douane sur près de 160 milliards de dollars de produits chinois. Pour l'heure, la Chine a néanmoins seulement assuré qu'elle restait "décidée à résoudre son différend commercial avec Washington", ne confirmant pas la conclusion de ce supposé accord.

Au chapitre statistique, passé au second plan hier, les chiffres étaient pourtant loin d'être bons. Les prix à la production aux Etats-Unis (-0,2% hors alimentation et énergie), ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (252 000) ont une fois n'est pas coutume manqué les attentes.

Ce sont au tour des ventes au détail et des prix à l'import à d'animer la séance ce vendredi. Si rien n'est à signaler sur les derniers, parfaitement conformes aux attentes, les premières, particulièrement surveillées dans une économie portée par la consommation intérieure comme celle des Etats-Unis, ont déçu en ne grappillant que 0,1% en rythme mensuel (hors automobiles), en novembre, contre +0,3% en octobre et une cible manquée à +0.4%.

A suivre les stocks des entreprises à 16h00, ainsi que le discours de Williams (FOMC) à 17h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sur des niveaux de cours très fermes, l'indice phare des valeurs technologiques a amorcé lundi 02/12 la définition de l'amplitude d'une consolidation. Légitimement, l'indice a amorcé un "retracement" correctif, sans purge, après une avancée continue depuis le 03 octobre et plus généralement, depuis la fin du mois de décembre 2018. Cela a permis la définition, courte et désormais achevée, de l'amplitude de la consolidation des prochaines séances.

Le déroulé de la séance de mardi 03/12, visible synthétiquement en un seul coup d'oeil sur la bougie correspondante laissait augurer dès la séance de mercredi une réaction de contestation acheteur, tant la peur de manquer une occasion d'achat est grande. Soit pour rappel, un biais comportemental qui colle au marché actuel, sur différentes classes d'actifs à risque au demeurant.

Cette réaction, certes dans des proportions mesurées, s'est effectivement construite, avec le concours de l'ensemble des sous-secteurs technologiques; et il est intéressant de noter que le gap d'ouverture n'a pas été comblé: les cotations de la séance de mardi 03/12 ont donc été isolées. La séance de jeudi 05/12 n'a fait que confirmer, avec une précision chirurgicale, cette préservation de gap (intervalle sans cotation). Et la séance de vendredi 06/12, par son gap au coeur même du mouvement réactionnaire, a montré toute l'impatience d'un camp acheteur qui sera précocément prêt à davantage d'offensives.

Depuis, après une stagnation sur les trois premières séances de la semaine passée, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a inscrit jeudi, dans une volatilité retrouvée, de nouveaux sommets historiques. Une capacité à se maintenir à bonne distance des 8 705 points ce jour permettra de qualifier de support nouveau ce niveau.

Avis positif émis.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 8705.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Le feu reste vert (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+309.50 % vs -12.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat