Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Hésitation nerveuse autour des 10 000 points

mercredi 1 juillet 2020 à 14h33

(BFM Bourse) - Ouverture dans le rouge attendue à Wall Street ce mercredi, troisième séance d'une semaine qui n'en comptera que quatre, en raison de la fermeture demain, à la veille du 4 juillet (Independence Day). Les opérateurs devraient faire preuve de mesure, alors que l'épidémie de coronavirus n'est pas sous contrôle dans certains Etats du Sud, que les tensions géopolitiques entre Washington et Pékin se ravivent sur l'épineux sujet de Hong Kong, et qu'approche la publication, exceptionnellement avancée à jeudi, du rapport fédéral sur l'emploi américain.

Sur le sujet épidémique, selon les données de l'Université Johns Hopkins, dont les travaux font autorité en la matière, sur le seul territoire américain, près de 2 700 000 cas de positivité au SARS Cov-2 sont recensés, pour près de 130 000 décès. Le nombre de nouveaux cas quotidiens, après avoir marqué un palier vers les 20 000, a explosé, avec en particulier un pic le 26 juin au-delà des 45 000 et à proximité immédiate hier.

La géopolitique va par ailleurs continuer de focaliser une partie de l'attention des opérateurs de marché, sur fond de tensions persistantes entre Washington et Pékin. "La Chine a validé la loi de sécurité à Hong Kong, ce qui devrait permettre à la seconde puissance mondiale d'assoir son pouvoir sur l'archipel, rétrocédé à la Chine en 1997 par le Royaume-Uni. Cette décision a conduit les Américains à retirer certains statuts spéciaux dont Hongkong jouissait jusque-là.", a noté V. Boy, analyste de marché IG France.

Cette réforme fait craindre une remise en cause du principe "un pays, deux systèmes", censé garantir l'autonomie de Hong Kong et vingt-sept pays du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies (ONU), dont la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Japon, ont condamné cette nouvelle loi, tandis que les Etats-Unis ont menacé la Chine de représailles, promettant de ne pas "rester les bras croisés". Le directeur adjoint du Bureau des affaires de Hong Kong et Macao Zhang Xiaoming a réagi en estimant qu'il s'agissait d'une "logique de bandits".

Dans cette ambiance alourdie, les opérateurs viennent de prendre connaissance des résultats de la traditionnelle enquête mensuelle du cabinet privé en RH ADP: selon le cabinet, le secteur privé (hors agriculture) ne serait parvenu qu'à créer 2 369 000 postes, sous les attentes. Pour rappel, avril marquait le "fond de la piscine" avec 19 409 000 postes détruit, et mai marquait la reprise d'appui avec plus de 3 000 000 de créations. Verdict demain avec le rapport fédéral (NFP).

A suivre le PMI manufacturier (ISM) à 16h00 et les stocks de brut à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nouvelle phase de marché pour l'indice Nasdaq Composite: après la purge, puis l'impressionnant rally de "retracement" intégral, voici une phase plus technique, hachée, faite d'alternance de courts moments d'euphorie et de résurgence de craintes. Il faut dire que les opérateurs, longtemps dopés par le soutien massif et sans faille de la Fed, encore réaffirmé en début de semaine, ne sont plus aveuglés, et donc moins inconditionnellement acheteurs.

Depuis la formation d'un gap baissier sous les 10 000 points (11 juin), suivi d'un test à haut risque sur la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) - test en plusieurs phases, pas encore terminé - la configuration technique, révélatrice de la psychologie de marché, n'est plus celle qui prévalait lors du rally des mois d'avril et de mai.

A savoir: les opérateurs sont moins inconditionnellement acheteurs, et se posent des questions. A ce stade, il est intéressant de comparer la force des volumes de transactions sur deux bougies à l'ampleur de corps comparable: celle de jeudi 11, rouge, et celle de lundi 15, verte. Les volumes ont été clairement plus nourris sur la séance de baisse, la mobilisation étant plus forte et plus longue sur la séance. Idem pour deux dernières séances de la semaine passée.

Avis neutre à l'échelle de la seule séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 11000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Hésitation nerveuse autour des 10 000 points (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs +1.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat