Bourse > Nasdaq Composite > Nasdaq Composite : Consolidation latérale pour le nasdaq composite
Nasdaq CompositeNasdaq Composite COMP - XC0009694271COMP - XC0009694271
5 986.37 +1.28 %
5 979.96Ouverture : 5 989.92+ Haut : 5 970.25+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 989.92Clôture veille : 0Volume :

Nasdaq Composite : Consolidation latérale pour le nasdaq composite

(Tradingsat.com) - La situation de surperformance de Wall Street par rapport aux marchés actions européens est flagrante, surtout dans les phases de prise de profit à court terme. Alors que les indices européens ont déployé une correction assez marquée sur les titres les plus performants depuis le début de l'année et que les principaux indices ont retracé plus de 50% de la dernière impulsion haussière, l'indice Nasdaq Composite se contente d'une phase de transition parfaitement latérale, très peu volatil et propice à un redémarrage imminent de la progression des cours.

Le point commun entre Wall Street et les indices européens est qu'ils n'inscrivent plus de nouveaux sommets annuels depuis le milieu du mois de mars.

L'analyse graphique ne délivre aucun message d'inquiétude sur le fond de la tendance haussière. Celle-ci demeure parfaitement active à moyen et long terme et la portée de la consolidation se limite au cadre court terme.

Le président de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED), Ben Bernanke, a déclaré hier qu'il engagerait très probablement un cycle haussier des taux d'intérêt à partir de la fin de l'année 2013. Ce dernier confirme le caractère durable qu'est en train de prendre le redressement économique de l'économie des Etats-Unis mais insiste aussi sur l'impact potentiellement négatif de la poursuite de la hausse du prix du baril de pétrole. Gardons bien à l'esprit que la hausse du prix de l'essence est à l'origine de la majorité des cas d'inflexion négative de la consommation des ménages aux Etats-Unis. Pour le moment, les plus récents indicateurs de confiance n'indiquent pas d'impact négatif sur le moral des ménages américains.

Nous observons cependant l'absence de nouveaux sommets annuels pour le pétrole cette semaine. Le repli de l'activité manufacturière en Chine, le second plus gros consommateur mondial de pétrole, applique une pression baissière mais les risques géopolitiques qui pèsent sur l'offre de pétrole ont encore l'ascendant et le pétrole conserve encore sa dynamique haussière de fond.

C'est à nouveau l'immobilier qui viendra caractériser aujourd'hui le cadre macroéconomique américain. Nous savons que la FED surveille la poursuite du redressement de l'immobilier et qu'elle se réserve la possibilité de lancer une troisième phase d'assouplissement quantitatif.

Aujourd'hui à 15 heures (heures de Paris), les ventes de maisons neuves pour le mois de février seront publiées. Nous nous souvenons que les ventes dans l'immobilier ancien ont déçu au début de la semaine, le comportement de l'immobilier neuf sera donc crucial. Tout l'enjeu est d'éviter l'alignement de l'immobilier neuf et de l'ancien dans une spirale négative conjuguée.

Un tel cas de figure amènerait la FED à lancer un QE 3 cette année.

Au regard de la tendance observée sur les contrats à terme américains, nous conservons notre opinion neutre à court terme.

Le conseil Nasdaq Composite
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données quotidiennes

Nasdaq Composite : Consolidation latérale pour le nasdaq composite (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...