Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NANOBIOTIX

NANO - FR0011341205 SRD PEA PEA-PME
11.830 € +0.25 % Temps réel Euronext Paris

Nanobiotix : L'extension du partenariat avec MD Anderson relance Nanobiotix

mardi 8 janvier 2019 à 10h47
Nanobiotix grimpe après une extension de son partenariat avec MD Anderson

(BFM Bourse) - La collaboration entamée l'an dernier entre Nanobiotix et le MD Anderson Cancer Center à l'étape pré-clinique va être approfondie et largement étendue au stage clinique. L'institut texan, couronné l'an dernier par un prix Nobel pour son rôle pionnier dans l'immuno-oncologie, va lancer pas moins de neuf nouveaux essais avec le produit phare de Nanobiotix, NBTXR3.

Le pipeline d'essais cliniques concernant la technologie NBTXR de Nanobiotix, à base de nanoparticules optimisant les traitements par radiothérapie, va fortement s'étoffer grâce à l'extension du partenariat noué par la société française avec le MD Anderson Cancer Center, classé numéro 1 des établissements dédiés aux soins du cancer aux États-Unis et l'un des plus innovants au niveau mondial. L'annonce permettait une hausse de 7% de Nanobiotix vers 10h mardi, à 12,84 euros, portant à près de 25% le rebond du titre depuis son point bas de décembre.

Le pionnier français de la nanomédecine a annoncé la conclusion d'un nouvel accord de recherche avec le MD Anderson pour évaluer au stade clinique de nouvelles stratégies de traitement pour des patients atteints de cancers de la tête et du cou, pancréatiques, thoraciques, pulmonaires, gastro-intestinaux et génito-urinaires.

Dans un premier temps, le centre hospitalier et universitaire texan, lancera neuf essais cliniques différents –impliquant environ 340 patients- portant sur l’évaluation du bénéfice clinique de NBTXR3 seul ou en association avec des inhibiteurs de checkpoints du système immunitaire. Soit une échelle bien plus importante que dans leur première collaboration, qui visait à évaluer l'utilisation de NBTXR3 en combinaison avec le nivolumab (l'anticancéreux vedette Opdivo de Bristol-Myers Squibb), dans des modèles in vitro ou animaux de cancer du poumon.

16 études cliniques impliquant NBTXR3

"C’est une opportunité formidable qui nous permettra de renforcer notre compréhension du potentiel scientifique et clinique de NBTXR3 dans un large éventail de cancers traités par radiothérapie. Notre but est de faire bénéficier aux patients de recherches inédites avec un traitement innovant. La collaboration entre Nanobiotix et MD Anderson permet une expansion importante de notre développement clinique en portant à 16 le nombre d’études cliniques impliquant NBTXR3, démontrant notre engagement commun à trouver des traitements plus efficaces pour les patients atteints de cancer", a commenté le docteur Thomas Morris, directeur du développement de Nanobiotix.

La majorité des études prévues devraient être lancées en 2019. Nanobiotix, qui a récemment obtenu un prêt de la Banque européenne d'investissement, financera les essais jusqu'à 12 millions d'euros.

James Allison, prix Nobel de médecine et pionnier dans l'immuno-oncologie

Le MD Anderson Cancer Center se classe régulièrement numéro 1 aux États-Unis dans le palmarès d'US News & World Report pour les traitements du cancer. Rappelons également que le prix Nobel de médecine a été attribué l'an dernier au professeur James Allison, responsable de la plateforme d'immunologie du centre, pour ses travaux fondateurs dans l'immuno-oncologie. James Allison a été parmi les premiers à imaginer des moyens de combattre le cancer en levant les freins du système immunitaire du patient (les mécanismes physiologiques qui évitent que les lymphocytes n'attaquent les propres cellules du patient, mais qui facilitent le développement du cancer), ce qui a donné naissance à toute une catégorie de traitements appelés inhibiteurs de checkpoints.

Feu vert de la FDA

La principale limite actuelle de l'immuno-oncologie est que certaines tumeurs restent non détectées par le système immunitaire, en fonction de certaines différences génétiques notamment, ce qui rend inopérant le système immunitaire. Certaines études de Nanobiotix démontrent une capacité d'une radiothérapie optimisée avec NBTXR3 à transformer les tumeurs "froides" en tumeurs "chaudes" pour les désigner comme cibles, d'où l'intérêt de traitements combinés. La Food & Drug Administration a elle-même mis en avant des expérimentations associant radiothérapie et traitements immunologiques. Nanobiotix a ainsi déjà reçu le feu vert de l'agence américaine du médicament pour une étude clinique de NBTXR3 activé par radiothérapie en association avec un anticorps anti-PD1 dans les cancers du poumon et les cancers de la tête et du cou.

Cette accélération du développement clinique de Nanobiotix "devrait plaire ce matin au marché", indique Oddo BHF, "bien que nous attendons toujours le retour de l’Europe sur son marquage CE", souligne le bureau d'études. L'entreprise reste dans l'attente d'une réponse européenne à l'utilisation de NBTXR3 dans le sarcome des tissus mous, alors que le feu vert était espéré avant la fin 2018.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NANOBIOTIX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+290.30 % vs +12.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat