Bourse > M.r.m > M.r.m : Vers un cash flow opérationnel à l'équilibre au s1
M.R.MM.R.M MRM - FR0000060196MRM - FR0000060196
1.830 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
1.820 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 80 M€Capi. :

M.r.m : Vers un cash flow opérationnel à l'équilibre au s1

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bien lire, au 5ème paragraphe de notre dépêche datée d'hier à 9 heures 34, que les cinq actifs commerciaux ont été cédés. Une version corrigée suit / MRM fait part d'un chiffre d'affaires de 4,76 millions au titre de son 1er trimestre 2011, en baisse de 34,8% sur un an après un programme de cession. A données comparables, les ventes s'inscrivent en légère hausse de 1,2% sur un an. Après restructuration de dette bancaire, la foncière prévoit de dégager un cash flow opérationnel proche de l'équilibre au 1er semestre (S1).

Ces ventes proviennent pour 81 % des actifs stabilisés et pour 19 % des actifs en cours de valorisation, indique la société foncière.

A données comparables, les ventes générées par les Commerces ont progressé de 4,2% à 2,4 millions, en raison des “effets positifs des programmes de travaux réalisés au cours des derniers trimestres et de l'arrivée de nouveaux locataires qui ont plus que compensé l'impact de la libération de certaines surfaces”. L'indexation des loyers également joué, mais de manière moins significative.

Le chiffre d'affaires des Bureaux a, lui, reculé de 1,7% à 2,37 millions, “la prise d'effet de nouveaux baux n'ayant que partiellement compensé l'impact du départ de quelques locataires.”

MRM rappelle avoir cédé cinq actifs commerciaux d'un montant de 5,4 millions d'euros hors droits le 27 avril dernier.

Du côté du bilan, et après des opérations sur la dette bancaire, la part arrivant à échéance en 2011, soit 114,6 millions d'euros à fin décembre 2010, a été ramenée à 28,8 millions d'euros à ce jour, dont 26,5 millions d'euros arrivant à maturité en juillet et 2,3 millions d'euros en décembre.

Le PDG Jacques Blanchard estime que la restructuration de la dette bancaire a représenté “une étape décisive dans l'assainissement de [la] situation financière” du groupe. Le groupe prévoit de dégager, au 1er semestre, “un cash flow opérationnel net autour de l'équilibre.”

Le PDG estime enfin que l'évolution des revenus locatifs est conforme à ses attentes.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI