Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

METABOLIC EXPLORER

METEX - FR0004177046 SRD PEA PEA-PME
5.500 € +4.56 % Temps réel Euronext Paris

Metabolic explorer : Ayant enfin lancé la commercialisation de son premier produit, Metex brille en Bourse

jeudi 17 juin 2021 à 16h32

(BFM Bourse) - En Bourse depuis 2007, Metabolic Explorer a longtemps dépéri, mais connaît depuis l'an dernier un regain d'intérêt à la faveur d'avancées sur ses différents projets. En passe de changer de dimension grâce à l'acquisition inespérée d'un site industriel majeur, le titre connaît une accélération supplémentaire grâce aux premières livraisons de son produit PDO.

Et si 2021 marquait pour Metabolic Explorer la meilleure performance de son histoire? En quatorze ans de présence en Bourse, force est de reconnaître que l'action a apporté à ses actionnaires -qu'elles qu'en soient les raisons- davantage de déconvenues que de motifs de réjouissance. Mais, après un rebond déjà appréciable de 55% l'an dernier, le titre affiche plus de 86% de gains depuis le début de 2021, ce qui la place sur en bonne voie pour une année record.

Certes, le cours reste pour l'heure bien en-deçà du prix d'introduction de 8,40 euros par action en avril 2007. Mais au moins l'entreprise clermontoise, pionnière dans la mise au point de bioprocédés de fabrication de composés chimiques (à partir de matières premières renouvelables plutôt que de ressources pétrolières), pèse-t-elle davantage que les fonds qu'elle a investi dans la R&D - nombre de sociétés positionnées sur des technologies de rupture ne peuvent en dire autant.

En hausse de 14,3% à 5,07 euros, grâce à l'annonce de la vente de premiers lots industriels de PDO (composé constituant un "couteau suisse" de la chimie, indispensable à la production de différents polymères et à la fabrication de nombreux produits industriels), Metex pèse environ 152 millions d'euros, à comparer à environ 90 millions d'investissements depuis sa création.

Premières livraisons

L'accélération supplémentaire ce jeudi est à mettre à l'actif de l'annonce des premières livraisons de lots commerciaux de son PDO (propane-1,3-diol ou encore 1,3 propanédiol) aux clients ayant les premiers choisi de parier sur la technologie de Metex. Parmi eux, les groupes allemands Covestro (l'ancienne branche matériaux de Bayer) et Vaude (équipementier dédié à la randonnée et l'alpinisme) qui intègrent le composé biosourcé dans des polymères pour la production de semelles de chaussures de sport.

Pour le PDG Benjamin Gonzalez, le début de la production industrielle sur le site de Metex Noovista (filiale industrielle dont le groupe est actionnaire majoritaire, au côté de Bpifrance) de Carling Saint-Avold, en Moselle, a souhaité mettre cette réussite "au crédit des équipes de Metex et de Metex Noovista qui ont réussi à transformer une technologie innovante en réalité industrielle. Nous sommes très heureux d’avoir pu honorer les premières livraisons de PDO aux partenaires et clients qui nous ont fait confiance les premiers. Cette étape est en ligne avec notre ambition de devenir un acteur industriel et commercial leader grâce à ses innovations dans le domaine de la production par fermentation d’ingrédients fonctionnels", a ajouté le dirigeant.

En parallèle, le groupe a également obtenu les premiers lots commerciaux de PDO au grade cosmétique. Sur le volet cosmétique, Metex a conclu en 2019 un partenariat avec DSM Personal Care, la division dédiée du géant néerlandais. Rishabh Pande, vice-président en charge du marketing et de l'innovation de ce dernier, a félicité lui aussi les équipes de Metex Noovista "pour cette étape importante. Nous sommes impatients de commencer à approvisionner le TILAMAR PDO with NØØVISTA [nom commercial] à nos clients à travers le monde et d’ajouter cet ingrédient durable et multifonctionnel au portefeuille croissant de nos ingrédients techniques et de performance".

Changement de dimension avec un nouveau site industriel

Ce premier succès démontre la capacité de la firme à développer des procédés de fermentation extrapolables à l’échelle industrielle et à piloter leur industrialisation. "L’expérience acquise par les équipes sur la plateforme de Carling Saint-Avold en Moselle sera un atout supplémentaire pour la prochaine industrialisation du procédé de production de l’acide glycolique et, plus généralement, de l’ensemble des technologies ALTANØØVTM développées par Metex".

En plus de l’obtention des deux grades de PDO, la ligne de purification de l’acide butyrique (un autre ingrédient de base de la chimie) et la station de traitements des effluents ont été mises en service. "Après l’atteinte du régime stationnaire de la station d’épuration dans les semaines à venir, la production augmentera progressivement pour atteindre le niveau de 100% de la capacité nominale", note Metex.

Outre l'arrivée à maturité industrielle du site de Metex Noovista, le groupe bénéficie également cette année de l'intégration de l'ancien site d'Ajinomoto Animal Nutrition Europe à Amiens, spécialisé dans la production d'acides animés, destinés à l'alimentation animale. Inespérée, cette opération -pour une mise de fonds de 15 millions d'euros- marque véritablement un changement de dimension pour le groupe qui devrait à terme dépasser 200 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel pour 450 collaborateurs (quand Metex n'a engrangé que... 50.000 euros de revenus en 2020).

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur METABOLIC EXPLORER en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +35.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat