Bourse > Mersen > Mersen : Lance un avertissement sur ses résultats
MERSENMERSEN MRN - FR0000039620MRN - FR0000039620
31.920 € -2.56 % Temps réel Euronext Paris
32.700 €Ouverture : -2.39 %Perf Ouverture : 32.700 €+ Haut : 30.950 €+ Bas :
32.760 €Clôture veille : 34 966Volume : +0.17 %Capi échangé : 653 M€Capi. :

Mersen : Lance un avertissement sur ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une perte nette symbolique de 200.000 euros au premier semestre 2014, Mersen est repassé dans le vert et a terminé la première moitié de l'exercice 2015 sur un bénéfice net de 16,7 millions d'euros. Cependant, après un 2e trimestre jugé décevant à cause notamment des Etats-Unis et de la Chine, la direction a abaissé ses prévisions annuelles, tant en termes de ventes que de marge.

Sur le semestre, le chiffre d'affaires du spécialiste des produits en graphite a augmenté de 9,4% à 396,3 millions (- 1,4% en données organiques, - 1,3% au T2), même si 'le 2ème trimestre (s'est révélé) en dessous des attentes'.

Le président du directoire, Luc Themelin, a en effet estimé que 'l'activité a été décevante au 2ème trimestre en Amérique du Nord dans la distribution électrique et l'industrie pétrolière, et en Chine'.

Le résultat opérationnel a baissé de 13%, la marge opérationnelle courante passant cependant en un an de 7,9 à 8,2%.

En guise de perspectives, Mersen a revu en baisse les prévisions antérieures. 'Le chiffre d'affaires (2015), hors effets de change et de périmètre, devrait être du même ordre de grandeur que le chiffre d'affaires 2014 et notre marge opérationnelle courante devrait se situer autour de 8,6%', a déclaré M. Themelin..

Ce faisant, le groupe revient sur la précédente prévision d'une croissance organique des ventes de 0 à 4%. Idem pour la marge opérationnelle, précédemment attendue entre 8,6% et 9,4%.

'Mersen va poursuivre ses efforts de productivité et d'efficacité opérationnelle', ajoute le groupe.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI