Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MCPHY ENERGY

MCPHY - FR0011742329 SRD PEA PEA-PME
18.930 € -5.44 % Temps réel Euronext Paris

Mcphy energy : Ces groupes qui profitent déjà en Bourse du plan France 2030 de Macron

mardi 12 octobre 2021 à 13h15
EDF profite des annonces d'Emmanuel Macron dans le nucléaire

(BFM Bourse) - McPhy, EDF, Vergnet... Nombreux sont les groupes à profiter, en Bourse, du plan d'investissement de 30 milliards d'euros annoncé par Emmanuel Macron ce mardi en vue de "réindustrialiser la France"

Alors que le cap des six mois avant le premier tour de la présidentielle a été franchi ce dimanche, le président de la République -pas encore officiellement en campagne pour sa réélection- a présenté ce mardi un plan d'investissement baptisé "France 2030" devant favoriser l'éclosion et le développement de nouvelles filières stratégiques. Parmi les dix priorités établies par Emmanuel Macron figurent notamment les énergies nucléaire et renouvelables, la mobilité verte, l'hydrogène, les biomédicaments, l'agroécologie, les semi-conducteurs ou encore les batteries.

"La stratégie pour 2030 doit nous conduire à investir 30 milliards d'euros pour répondre" à ce qui peut être considéré comme "une sorte de déficit de croissance français", a estimé Emmanuel Macron devant quelque 200 chefs d'entreprise et d'étudiants. Ces annonces du chef de l'Etat profitent déjà à une myriade de sociétés cotées à Paris, actives dans les domaines d'activité mentionnés auparavant.

Au premier rang de ces sociétés on retrouve EDF, dont le titre gagne 2,3% à 11h50 après qu'Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de doter la France de petits réacteurs nucléaires (ou SMR, pour "small modular reactor", d'une puissance allant de 25 à 500 megawatts contre 1.600 pour un EPR) au cours de cette décennie. Également présents dans le nucléaire, Assystem (ingénierie et gestion de projets d’infrastructures critiques et complexes) gagne près de 3% en réaction à cette annonce, tandis que le groupe Gorgé (sécurité nucléaire) réduit ses pertes à -1,2%.

"Leader de l'hydrogène vert"

La France doit par ailleurs envisager la construction de "deux gigafactories ou électrolyseurs" pour devenir "leader de l'hydrogène vert" en 2030, ce qui permettra la "décarbonation de l'industrie", a affirmé Emmanuel Macron. Une priorité stratégique qui profite notamment à McPhy (+9,3%), Hydrogène de France (+5,9%) ou Hydrogene Refueling Solutions (+2,4%). Air Liquide revient aussi proche de l'équilibre.

Emmanuel Macron a également annoncé "près de 6 milliards d'euros" d'investissements pour "doubler" la production électronique de la France d'ici 2030 et ainsi "sécuriser" son approvisionnement en puces. En recul de près de 2% en début de matinée, les spécialistes tricolores des matériaux semi-conducteurs que sont Soitec (+0,3%) et STMicro (-0,4%) sont logiquement recherchés.

Robotique, fonds marins et agrotech

Plus surprenant peut-être, le chef de l'Etat inclut l'exploration des grands fonds marins parmi les priorités du plan d'investissement "France 2030" pour ne pas "laisser dans l'inconnue une partie importante du globe". Cette exploration est "un levier extraordinaire de compréhension du vivant, d'accès à certains métaux rares, de compréhension du fonctionnement de nouveaux écosystèmes d'innovation", notamment en termes de santé, a-t-il justifié. En Bourse, TechnipEnergies n'en tire pas parti (-0,8%) malgré son recentrage stratégique (visiblement opportun) opéré fin juin dernier vers l'exploitation des ressources minérales du plancher océanique. L'autre spécialiste français de l'étude des fonds marins (pour l'industrie pétrolière), CGG, perd de son côté près de 5%.

Le président de la République a encore annoncé 2 milliards d'euros d'investissements dans des innovations de "rupture" dans l'agriculture, en particulier dans la robotique, sur les 30 milliards du plan "France 2030". Atos, qui a participé en avril dernier à "FlexiGroBots", un projet qui entend donner aux fabricants de robots les moyens de construire et de déployer des systèmes multi-robots pour l'industrie agroalimentaire, pourrait en profiter mais ce n'est pas le cas (-1,2%). En baisse de 4% à l'ouverture, Parrot (dont les drones ont des applications professionnelles dans l'agriculture) revient en revanche proche de l'équilibre (-0,2%) vers 12h20.

Enfin, Emmanuel Macron a dévoilé une enveloppe de 500 millions d'euros pour le développement des énergies renouvelables, ce qui se traduit en Bourse par un bond de plus de 10% du fabricant d'éoliennes de moyenne puissance Vergnet.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MCPHY ENERGY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +35.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat