Bourse > Mbws > Mbws : Nouveau n°3 du marché français des spiritueux
MBWSMBWS MBWS - FR0000060873 MBWS - FR0000060873   SRD PEA PEA-PME
12.330 € +4.05 % Temps réel Euronext Paris
11.820 €Ouverture : +4.31 %Perf Ouverture : 12.390 €+ Haut : 11.780 €+ Bas :
11.850 €Clôture veille : 26 225Volume : +0.09 %Capi échangé : 349 M€Capi. :

Mbws : Nouveau n°3 du marché français des spiritueux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Belvedere a fait état hier soir d'un chiffre d'affaires de 236,6 millions d'euros au premier semestre, en recul de 6,9% et de 6,8% hors effet de changes. 107,8 millions d'euros de revenus ont été générés en France, soit un recul de 2,2% sur un an.

'Cette diminution des ventes est liée à des changements d'importateurs ainsi qu'à la décision stratégique de mettre fin aux des ventes de vins en vrac, qui généraient de faibles marges. Belvédère souhaite en effet se concentrer sur les activités générant les plus fortes marges, tant en France qu'à l'Export', a expliqué le groupe, qui a néanmoins progressé d'un rang pour devenir le numéro trois du marché français des vins et spiritueux.

Cette accession au podium s'explique par l'augmentation 3,5 fois supérieure à celle du marché des volumes de Sobieski, de 19,6%. Fruits&Wine a en outre maintenu sa position de leader sur le marché français BABV (Boissons à base de vin) avec une part de marché de 29,6%.

Les ventes de Belvedere en Pologne, son deuxième marché, se sont pour leur part élevées à 94,2 millions d'euros sur la période, en baisse de 6,8%. Ce repli s'explique principalement par un marché en recul de 4% sur les six premiers mois de l'année 2014, liée à l'augmentation de 15% des droits d'accises au 1er janvier 2014, suivie d'une intensification de l'activité promotionnelle des concurrents qui n'ont pas répercuté entièrement cette hausse des droits d'accises.

En accord avec sa stratégie de préservation de ses marges, Belvédère a décidé de ne pas participer à cette politique promotionnelle intensive.

Le groupe a néanmoins confirmé la solidité de son positionnement et a atteint sur le marché de la vodka au global une part de marché en volumes de l'ordre de 14% durant la période et de 11% pour la seule vodka Krupnik.

'L'activité de Belvédère a été en retrait au premier semestre 2014 et a été marquée par un marché des vins et spiritueux difficile. Dans ce contexte, Belvédère a néanmoins démontré la solidité de ses marques qui ont continué de gagner des parts de marché. Nos efforts sont pleinement tournés vers la reprise du développement de Belvédère', a commenté Jean-Noël Reynaud, Directeur Général.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...