Bourse > Maurel et prom > Maurel et prom : Une hausse de l'activité à relativiser
MAUREL ET PROMMAUREL ET PROM MAU - FR0000051070MAU - FR0000051070
3.520 € +0.57 % Temps réel Euronext Paris
3.520 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 3.540 €+ Haut : 3.490 €+ Bas :
3.500 €Clôture veille : 180 351Volume : +0.09 %Capi échangé : 688 M€Capi. :

Maurel et prom : Une hausse de l'activité à relativiser

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires neuf mois de Maurel & Prom est ressorti à 446,8 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport aux trois premiers trimestres de 2013.

Le titre est cependant lanterne rouge du SBF 120, abandonnant 3,7% à 8,7 euros en milieu de matinée.

La progression de l'activité s'explique il est vrai par la réintégration dans ses comptes des ventes de sa filiale Caroil, lesquelles sont ressorties 34,2 millions d'euros. Celle-ci compense une baisse de 3% de la production de pétrole sanctionnée par les opérateurs et à un degré moindre l'impact négatif de la parité euro/dollar par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice écoulé (1,35 contre 1,32).

De même, le groupe a cédé son actif producteur en Colombie et ce dernier avait généré un chiffre d'affaires de l'ordre de dix millions d'euros sur les trois premiers trimestres de 2013.

Si la production de pétrole brut est passée de 23.807 à 25.233 barils par jour au Gabon, son principal marché, la part revenant au groupe a pour sa part stagné à 20.186 barils par jour.

Maurel et Prom a en outre vendu 5,24 millions de barils depuis le début de l'année, en baisse de 0,9% sur un an, à un prix de vente moyen de 106,6 dollars le baril supérieur de 40 cents à celui enregistré sur les neuf premiers mois de 2013.

Le groupe, qui a signé en septembre un contrat de vente de gaz avec les autorités tanzaniennes, recherche aussi du pétrole au Mozambique, en Birmanie et au Québec, directement ou par le biais de partenaires.

Son horizon en matière de production d'or noir pourrait donc s'éclaircir à moyen terme.

Tel est aussi l'avis d'Arkeon Finance, qui souligne que les premiers travaux d'exploration sur l'île d'Anticosti (Québec) sont plutôt encourageants et estime que Maurel & Prom 'dispose de nombreux catalyseurs pour 2015'.

Et l'analyste de mentionner, en sus de la poursuite du programme d'exploration, la signature du contrat précité en Tanzanie, avec des premières livraisons attendues pour début 2015, le redressement de la situation financière de Caroil ainsi que la fin des travaux au Gabon qui produira son plein effet sur la production pétrolière l'an prochain.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI