Bourse > Lvmh > Lvmh : LVMH va lancer une montre connectée à 1.400 euros
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
223.450 € +4.08 % Temps réel Euronext Paris
220.000 €Ouverture : +1.57 %Perf Ouverture : 225.200 €+ Haut : 218.950 €+ Bas :
214.700 €Clôture veille : 905 316Volume : +0.18 %Capi échangé : 113 307 M€Capi. :

Lvmh : LVMH va lancer une montre connectée à 1.400 euros

La future Tag Heuer connectée devrait reprendre le design du modèle CarreraLa future Tag Heuer connectée devrait reprendre le design du modèle Carrera

(Tradingsat.com) - Le géant français du luxe va lancer une montre connectée sous la marque Tag Heuer d'ici la fin de l'année. Un modèle sous Android à 1.400 euros qui n'a pas encore été dévoilé.

Les ventes d’Apple Watch ne seraient pas si flamboyantes, ça n’empêche pas le leader mondial du luxe LVMH de croire fortement en l’essor de cette catégorie. Le géant français, qui possède les marques Tag Heuer, Zenith ou encore Hublot, devrait dévoiler d’ici la fin de l’année sa première montre connectée. Une smartwatch qui sera vendue sous la marque Tag Heuer, la plus sportive du groupe, et coûtera 1.400 euros. C’est ce qu’a confirmé Jean-Claude Biver, le patron de la division montre de LVMH au journal allemand Handelsblatt.

Si pour l’heure, aucune photo n’a filtré, LVMH indique que le modèle reprendra le design du mythique modèle Carrera sortie en 1964 mais avec un écran à la place du cadran. La marque travaille en effet avec Intel et Google sur le projet et elle sera dotée de l’OS Android Wear, le concurrent de celui d’Apple.

La Chine une priorité pour LVMH

Evidemment à 1.400 euros, la montre ne proposera pas de boitier en or comme le modèle Edition de l’Apple Watch dont les prix démarrent à 11.000 euros. En revanche, elle compte bien faire de l’ombre aux modèles classiques de la marque américaine qui coûtent entre 650 et 1.250 euros.

Si Apple a jusqu’à présent démenti vouloir concurrencer les grandes marques de luxe du secteur, ces dernières voient l’américain comme un rival potentiel. Notamment sur le marché chinois qui est la cible prioritaire de LVMH et sur lequel le groupe ne réalise que 5% de ses ventes mondiales de montres. Jean-Claude Biver précise d’ailleurs que sur ce marché, le groupe allait jouer la carte des volumes en privilégiant les modèles "abordables" qui sont vendus à partir de 1.500 euros plutôt que le haut de gamme qui débute à 6.000 euros chez Tag Heuer.

Par Frédéric Bianchi


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...