Bourse > Lvmh > Lvmh : Un point d'entrée pour Natixis, qui passe à l'achat
LVMHLVMH MC - FR0000121014 MC - FR0000121014   SRD PEA PEA-PME
251.700 € +0.98 % Temps réel Euronext Paris
249.350 €Ouverture : +0.94 %Perf Ouverture : 252.000 €+ Haut : 247.550 €+ Bas :
249.250 €Clôture veille : 490 474Volume : +0.10 %Capi échangé : 127 610 M€Capi. :

Lvmh : Un point d'entrée pour Natixis, qui passe à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors 'les points d'entrées sont rares' sur l'action LVMH, estiment les analystes de Natixis, en voilà un qui se dessine ! En effet, l'année 2016 s'annonce mieux que 2015 pour le géant du luxe. Leur conseil sur la valeur a donc été relevé de neutre à l'achat, l'objectif de cours correspondant étant porté de 168 à 189 euros. Dans le meilleur des cas, une cible de 210 euros n'est pas exclue, ajoute Natixis.

A la Bourse de Paris où le CAC 40 se tasse de 0,5%, l'action LVMH grappille 0,2% à 152 euros.

Selon une note de recherche, '2016 devrait confirmer l'inflexion observée en 2015, avec un équilibre solide lié à la diversification du groupe, encore peu anticipé par un consensus refroidi'. En effet, après 4,3% en 2014, ce qui constitue un point bas, la croissance organique des ventes de LVMH accélère : Natixis l'attend à 5,5% en 2016, un niveau proche de celui attendu en 2015 (5,7%), et ce 'malgré un contexte hautement concurrentiel'.

Les analystes mettent aussi en avant la diversité des segments sur lesquels LVMH est présent (maroquinerie, spiritueux, etc), ce qui est considéré comme une force relativement aux 'pure players', comme par exemple le suisse Swatch, centré sur l'horlogerie. De plus, les dernières publications du groupe ont réservé de bonnes surprises.

Et pourtant, selon Natixis, 'la valorisation de LVMH est nettement inférieure à celle de ses pairs' : en termes de PER pour 2016, le titre présente une décote de 21% sur son secteur, calculent-ils.

Enfin, terminent les spécialistes, si contrairement aux prévisions du scénario central l'année 2016 se soldait sur une contraction du CA en données organiques de 2%, assortie d'une dévaluation du yuan de 15%, l'objectif de cours ressortirait à 158 euros. Soit un potentiel de baisse limité. A l'inverse, si la Chine et l'Europe se révélaient mieux orientées encore que prévu, entraînant une croissance organique de 6,9%, leur cible passerait à 210 euros.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...