Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
493.950 € -2.77 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Lvmh poursuit sa montée au capital d'hermès à plus de 20%

mardi 21 décembre 2010 à 20h40
Lvmh poursuit sa montée au capital d'hermès à plus de 20%

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - LVMH a annoncé mardi détenir plus de 20% d'Hermès, poursuivant sans réelle surprise sa montée au capital du fabricant des sacs Kelly et des célèbres "carrés" de soie.

Le numéro un mondial du luxe a indiqué, dans une déclaration à l'Autorité des marchés financiers, avoir franchi à la hausse le 17 décembre le seuil des 20% et détenir aujourd'hui 20,21% du capital et 12,73% des droits de vote du groupe de la rue du Faubourg Saint-Honoré.

LVMH, qui déclare détenir à ce jour 21.338.675 actions Hermès, ajoute avoir acquis ses actions sur le marché ainsi que hors marché.

Un proche du dossier indique que les achats de titres "hors marché" ont concerné des transactions réalisées au fixing de clôture, ce qui signifie qu'il n'y a pas eu d'acquisition de titres auprès d'une personne nommément désignée.

Le géant du luxe précise envisager de poursuivre, le cas échéant, ses achats d'actions Hermès et réaffirme ne pas envisager de prendre le contrôle ou de lancer une OPA sur le groupe.

Il ajoute détenir un contrat de type "equity swap" portant sur 204.056 actions Hermès (représentant environ 0,2% du capital) avec un dénouement en espèces à compter du 4 avril 2014.

Hermès s'est refusé à tout commentaire mardi soir concernant cette annonce.

De source proche de la famille Hermès, on indique que les actionnaires familiaux n'ont pas cédé de titres.

RAMASSAGES EN BOURSE

LVMH avait mis le monde du luxe en ébullition en dévoilant, le 23 octobre, avoir pris 17% d'Hermès via des instruments financiers (equity swaps) lui ayant permis de ne pas déclarer les franchissements de seuils réglementaires.

Face à cette irruption perçue comme hostile, les héritiers du fondateur Thierry Hermès, qui détiennent environ 73% du capital du groupe mais qui ne sont liés par aucun pacte d'actionnaires ou droits de préemption, ont organisé la riposte en proposant de sécuriser leur participation via la création d'une holding détenant plus de 50% du capital du sellier.

Ce projet, qui comporte une demande de dérogation d'OPA contestée par l'Adam (l'Association de défense des actionnaires minoritaires), est actuellement en cours d'examen auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Cette dernière a également ouvert une enquête sur les conditions dans lesquelles LVMH a acquis sa participation de 17%.

Le titre Hermès a été particulièrement entouré en Bourse fin novembre ainsi que le 17 décembre, faisant l'objet de volumes d'échanges anormalement élevés, liés à des ventes de gérants indiciels provoquées par la baisse de la pondération du titre dans les indices européens.

Des spéculations ont alors circulé sur de possibles ramassages de titres par LVMH, le géant du luxe mettant à profit cette brusque liquidité sur le titre pour accroître sa participation dans un groupe considéré comme le joyau du luxe français.

Le titre Hermès a clôturé à 156,65 euros à la Bourse de Paris mardi, en hausse de 1,4%, tandis que LVMH a fini à 125,45 euros, en progression de 1,7%.

Edité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat