Bourse > Lvmh > Lvmh : Aurel BGC à l'achat avant le chiffre d'affaires
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
224.500 € +4.56 % Temps réel Euronext Paris
220.000 €Ouverture : +2.05 %Perf Ouverture : 225.200 €+ Haut : 218.950 €+ Bas :
214.700 €Clôture veille : 767 200Volume : +0.15 %Capi échangé : 113 839 M€Capi. :

Lvmh : Aurel BGC à l'achat avant le chiffre d'affaires

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC maintient son opinion d'achat sur LVMH et fixe l'objectif de cours à 150 euros, avant la publication du chiffre d'affaires du premier trimestre, demain, avant-Bourse.

Le bureau d'études, qui surveillera tout particulièrement les performances par région, la progression des volumes pour les marques de champagne et le cognac ainsi que la politique de prix, attend des ventes en progression de 6% en données publiées, à 6,98 milliards d'euros.

'Les bases de comparaisons sont difficiles en ce début d'année mais nous tablons tout de même sur une stabilisation de la croissance organique à 8% sur le premier trimestre', indique l'analyste.

Il n'attend pas de réelle amélioration dans l'importante division Mode & Maroquinerie alors que les bases de comparaison seront élevées.

'L'autre point important concernera les Vins & Spiritueux après le message de prudence délivré par Pernod Ricard sur son niveau d'activité en Chine (volumes stables durant la période du nouvel an chinois avec un fort recul dans le Whisky)', souligne Aurel BGC.

Le bureau d'études estime que l'activité devrait rester solide dans les Parfums & Cosmétique alors que sa prévision de croissance organique pour la division Montres & Joaillerie lui semble relativement prudente compte tenu de sa moindre exposition à la Grande Chine.

Enfin, l'analyste considère que la Distribution Selective devrait rester le métier le plus dynamique, soutenu par les trois nouvelles concessions gagnées par DFS à Hong Kong.

'Si la marque est clairement à un carrefour stratégique (trouver le bon équilibre entre croissance et exclusivité pour éviter la banalisation), sa capacité de rebond ne doit pas être sous-estimée', indique Aurel BGC pour qui 'sa taille demeure un atout majeur (meilleure résistance dans un environnement dégradé) alors qu'elle reste idéalement positionnée pour capter le potentiel de croissance considérable de la demande issue des primo-accédants aux produits de luxe dans les pays émergents'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...